Jamais un diamant brut n'avait atteint un tel prix, a affirmé Lucara dans un communiqué, entreprise cotée à la Bourse de Stockholm. Le nom de l'acheteur de cette pierre, découverte au Botswana et baptisée "La Constellation", n'a pas été divulgué, de même que les conditions de cette vente réalisée par le diamantaire Nemesis International.

Le record ne devrait cependant pas tenir longtemps, Lucara se préparant aux enchères d'un diamant de 1.109 carats, le 29 juin chez Sotheby's à Londres.

Cet autre diamant brut, appelé "Lesedi La Rona", a été découvert en novembre dans la même mine de Karowe. Il est le plus gros depuis le "Cullinan" de 3.106 carats exhumé en Afrique du Sud en 1905.

À la Bourse de Stockholm en début d'après-midi, l'action Lucara Diamond prenait 8,58%. L'actionnaire de référence de la compagnie canadienne est la famille suédoise Lundin.

En octobre, le "Blue Moon" ("Lune bleue"), diamant de 12,03 carats, avait atteint 48,4 millions de dollars, en raison de sa teinte bleu vif extrêmement rare. L'acheteur était le magnat hongkongais de l'immobilier Joseph Lau.

Jamais un diamant brut n'avait atteint un tel prix, a affirmé Lucara dans un communiqué, entreprise cotée à la Bourse de Stockholm. Le nom de l'acheteur de cette pierre, découverte au Botswana et baptisée "La Constellation", n'a pas été divulgué, de même que les conditions de cette vente réalisée par le diamantaire Nemesis International.Le record ne devrait cependant pas tenir longtemps, Lucara se préparant aux enchères d'un diamant de 1.109 carats, le 29 juin chez Sotheby's à Londres.Cet autre diamant brut, appelé "Lesedi La Rona", a été découvert en novembre dans la même mine de Karowe. Il est le plus gros depuis le "Cullinan" de 3.106 carats exhumé en Afrique du Sud en 1905.À la Bourse de Stockholm en début d'après-midi, l'action Lucara Diamond prenait 8,58%. L'actionnaire de référence de la compagnie canadienne est la famille suédoise Lundin.En octobre, le "Blue Moon" ("Lune bleue"), diamant de 12,03 carats, avait atteint 48,4 millions de dollars, en raison de sa teinte bleu vif extrêmement rare. L'acheteur était le magnat hongkongais de l'immobilier Joseph Lau.