21 surnoms de villes célèbres enfin expliqués (en images)

Detroit © iStockphoto

New York: The Big Apple (La Grosse Pomme) © REUTERS

Le surnom "The Big Apple" est apparu pour la première fois dans le livre The Wayfarer of New York de 1909. L'auteur explique que les autres villes américaines trouvaient New York trop cupide: "La Grosse Pomme obtient une part disproportionnée de la sève nationale".

Londres: The Old Smoke (Le Grand Brouillard) © REUTERS

Londres a toujours été une ville assez brumeuse, mais en 1952, la capitale britannique a été recouverte d'un smog épais pendant cinq jours. Plus de 4.000 habitants ont perdu la vie et le drame a entraîné l'instauration du Clean Air Act.

Las Vegas: Sin City (La ville du pêché) © REUTERS

Au début du 20e siècle, Block 16 était la partie pécheresse de la ville: on y vendait de l'alcool et il y avait beaucoup de prostituées. Après la Seconde Guerre mondiale, le quartier a été détruit. Le surnom de Sin City est resté.

Paris: La Ville des Amoureux et la Ville Lumière © REUTERS

Le surnom de ville des amoureux n'est pas difficile à expliquer. Peu de villes sont aussi romantiques que Paris. Le qualificatif de Ville Lumière vient de ce que Paris est la première ville européenne à avoir été éclairée à l'électricité.

Hong Kong: La Perle de l'Orient © iStock

Entre 1959 et 1997, Hong Kong avait un blason sur lequel figurait un lion qui tenait une perle. Cette perle symbolisait la nature petite, mais très belle, à Hong Kong.

Singapour: La Cité du Lion © REUTERS

Un nom étonnant, car il n'y a jamais eu de lions à Singapour. Le nom vient du fondateur de la ville de Stamford Raffles qui avait baptisé l'établissement Singapura, ce qui signifie littéralement "Cité du lion". Il avait prétendu qu'il avait vu un merlion: un croisement entre un lion et une sirène.

Amsterdam: La Venise du Nord © REUTERS

Comme Venise, la capitale néerlandaise possède un grand réseau de canaux.

Vancouver: The Big Smoke © REUTERS

La ville canadienne de Vancouver est gigantesque: elle mesure près de 115 kilomètres carrés, et c'est à cette caractéristique que fait référence le surnom. La fumée a trait au smog causé par le grand nombre d'usines à l'intérieur et à l'extérieur de la ville.

Chicago: The Windy City © REUTERS

Il y a parfois beaucoup de vent à Chicago, mais le surnom The Windy City n'a rien à voir avec la météo. Un jour, le journaliste du New York Times Charles A. Dana a écrit sur les politiques de Chicago: "They're full of wind", une citation qui lui a valu son surnom.

La Nouvelle-Orléans: The Big Easy © REUTERS

Ce surnom provient également d'un écrivain. En 1970, James Conaway a écrit un livre intitulé The Big Easy. Un journaliste de La Nouvelle-Orléans trouvait qu'il s'agissait d'une description adéquate de sa ville comparée à la vie trépidante à New York.

Venise: La nouvelle jeune mariée © REUTERS

Le mariage avec la mer était une tradition importante à Venise: le jour de l'Ascension, le Doge jetait un anneau d'or dans l'Adriatique en déclarant Venise et la mer unies par le mariage.

Philadelphie: The City of Brotherly Love (la ville de l'amour fraternel) © Reuters

Le quaker anglais William Penn a fondé Philadelphie en 1682. Il souhaitait que la ville devienne un lieu où chacun vivrait en paix et en harmonie. Il a baptisé la ville Philadelphie, une contraction des mots grecs philos et adelphos qui signifient respectivement amour et frère.

Jérusalem: La Ville sainte © REUTERS

Ce surnom ne nécessite pas beaucoup d'explications: Jérusalem est une ville sainte pour les juifs, les chrétiens et les musulmans.

Helsinki: La Ville blanche du Nord © REUTERS

Le blanc ne renvoie pas à la neige abondante en hiver, mais aux bâtiments en granit clair.

Bombay: The City of Dreams © REUTERS

Bombay est à l'Inde ce qu'est Hollywood aux États-Unis. On y réalise les films Bollywood et tous les Indiens désireux de faire carrière dans le cinéma se rendent à Bombay dans l'espoir de réaliser leur rêve.

Detroit: Motor City © REUTERS

Detroit est considérée comme le coeur historique de l'industrie automobile américaine. La ville a accueilli la première usine d'Henry Ford qui produisait les voitures à la chaîne.

Miami: The Magic City © Reuters

En 1910, il y avait 5000 habitants à Miami, en 1920 30.000 et à présent un demi-million. Cette progression rapide a valu le surnom de "Magic City" à la ville.

Dallas: Big D © Reuters

Dallas est une grande ville d'un million d'habitants. Et le 'D' est tout simplement l'abréviation de Dallas.

Los Angeles: La Cité des Anges © Reuters

Baptisée à l'origine El Pueblo de la Reina de Los Angeles (Le village de la Reine des Anges), la ville porte à présent le nom de Los Angeles (Les Anges).

Moscou, la Ville blanche © REUTERS

Au Moyen Âge, la plupart des bâtiments de la ville étaient blancs. Même les batîments rouges autour du Kremlin étaient blancs.

Athènes: La cité de la Couronne violette © REUTERS

Le poète de l'Antiquité Pindar décrivait Athènes comme une ville de lumière "couronnée de violettes", d'où le surnom.