25 sites diaboliques en images

Le Devil's Bay National Park, archipel des Îles Vierges britanniques © Wikicommons

Hölloch ('bouche de l'enfer'), en Suisse © Rama, Wikicommons

Ce réseau de grottes qui s'étend sur 193 kilomètres est non seulement le plus long d'Europe mais également l'un des plus longs au monde. Son nom provient d'Alois Ulrich, l'homme qui en a découvert les couloirs. Le chercheur avait initialement baptisé la grotte 'hel' d'après un terme du dialecte local qui signifiait 'glissant'. Il cherchait ainsi à avertir les spéléologues qui visiteraient la grotte du danger que représentait son sol trop lisse. Au lieu de cela, les chercheurs pensèrent qu'Ulrich avait appelé sa découverte 'enfer': c'est d'ailleurs ainsi que la grotte fut finalement dénommée.

Hell's Gate sur le Fraser, en Colombie-Britannique (Canada) © Jonathan Rodgers, Wikicommons

Le nom de ce rétrécissement abrupt nous provient de l'explorateur Simon Frazer. En 1808, le chercheur décrivit le site comme suit dans son journal de bord: 'un endroit où l'homme ne devrait jamais s'aventurer: il s'agit sans aucun doute des portes de l'Enfer'.

Hells Canyon ('Canyon de l'enfer'), Orégon © Mandy, Wikicommons

C'est en suivant le chemin sinueux tracé par la gorge la plus profonde des Etats-Unis (2.436 m) que la rivière Snake découpe le paysage de la chaîne montagneuse des Seven Devils ('les sept diables').

Le paysage remarquable du Hell's Half Acre, non loin de Casper, Wyoming © Jeff Goetz, Wikicommons

C'est dans cet état américain qu'a été tourné le film 'Starship Troopers'. Les Amérindiens utilisaient autrefois ce ravin pour y installer leurs bizons.

La cascade de Haew Narok (gorge du diable), Parc National de Khao Yai, Thaïlande. © Thinkstock

Cette impressionnante cascade de 150 m de hauteur se divise en trois parties.

Le Devils Golf Course, ou 'parcours de golf du diable', dans la Vallée de la mort, au Nevada © Wolfgangbeyer, Wikicommons

Le nom de ce plateau couvert de sel était censé n'être qu'une plaisanterie. En 1934, les brochures d'information du National Park Service décrivaient cette surface saline comme un territoire où seul 'le Diable pourrait jouer au golf': de fin piliers de sel s'y élèvent en effet. Le nom du site a été conservé depuis.

Le Devil's Dyke, en Grande-Bretagne

De nombreuses histoires circulent au sujet de l'origine de la plus longue, profonde et large vallée sèche de Grande-Bretagne. Le diable tient systématiquement un rôle de premier plan dans ces légendes. L'une d'entre elles raconte que le diable a creusé une gorge profonde et qu'il y a ensuite laissé s'engouffrer l'eau afin de faire disparaitre toutes les églises des environs.

La Colonne du Diable (Colonna del Diavolo) de la basilique Saint-Ambroise de Milan, en Italie.

Situé à l'extérieur de l'église, ce pilier blanc est creusé de plusieurs trous. La légende raconte que le diable y aurait planté ces cornes, pris de colère face à Saint Ambroise, qui resta de marbre face aux multiples stratégies de tentation du démon.

La 'Ville du Diable' (?avolja Varo¨) en Serbie © Geologicharka, Wikicommons

S'il on en croit la légende, cette série de rochers pointus cachent en réalité les hôtes pétrifiés d'une antique cérémonie de mariage. Il y a bien longtemps, le domaine de ?avolja Varo¨ était peuplé d'habitants aussi sages que pieux. A la longue, le diable s' irrita de ce spectacle trop parfait. Il servit alors aux résidants un philtre démoniaque: bientôt, un frère et une soeur décidèrent de se marier. Dieu empêcha cependant cette union incestueuse en pétrifiant les jeunes mariés ainsi que l'ensemble de leurs invités.

La Porte de l'Enfer, à Darvaza, au Turkménistan © Flydime, Wikicommons

Nous sommes en 1971. Une équipe de géologues russes fore la terre à la recherche de gisements de gaz naturel. Quand, soudain, le sol s'effondre avant de prendre feu. A l'intérieur du trou ouvert par les flammes, les scientifiques découvrent alors une grotte souterraine emplie de gaz. 'Le feu s'éteindra rapidement', pensent les experts. Pourtant, plus de quarante ans plus tard, la porte des enfers est toujours en feu ...

La Bouilloire du Diable (Devil's Kettle), Minnesota © Chris857, Wikicommons

Cette cascade d'eau énigmatique située au coeur du Judge Magney State Park, dans l'Etat du Minnesota, disparait soudain dans un trou.

L'Île du Diable, en Guyane française

Cette petite île vous semble idyllique? Détrompez-vous: entre 1852 et 1946, son territoire fut utilisé comme bagne par les Français. 80.000 meurtriers, voleurs et autres criminels y furent cachés. Alfred Dreyfus, capitaine juif injustement accusé, y fut notamment détenu.

Le 'Devil's Icebox' du Rock Bridge Memorial State Park, dans l'Etat du Missouri, Etats-Unis © Chascarper, Wikicommons

Le 'Devil's Icebox' est en réalité une grotte où il fait 13°C hiver comme été, indépendamment du climat extérieur.

Le petit village gallois de Devil's Bridge © Alex Livet, Wikicommons

Le nom de cette localité renvoie à celui d'un pont dont les trois étages ont respectivement été bâtis par-dessus une structure déjà existante. Le plus ancien des trois ponts date de la période 1075-1200, le deuxième remonte à 1753. La construction du troisième et dernier pont aurait quant à elle été achevée en 1901. La légende raconte que le diable serait à l'origine de l'édification du premier pont. Le démon se serait attelé à la tâche sur demande d'humains qui n'y parvenaient pas eux-mêmes. Mais le diable avait en réalité conclu un pacte: il recevrait, en échange du travail accompli, l'âme du premier être vivant qui traverserait le pont. Une vieille femme se montra cependant plus rusée que lui: elle dressa une liste, lança un peu de pain sur le pont et relâcha alors un chien, dont l'âme fut l'unique récompense du pauvre diable.

Le Devil's Bay National Park, archipel des Îles Vierges britanniques © Henry Aw, Wikicommons

Dans les années 1960, la richissime famille Rockefeller offrait la 'Baie du Diable' en cadeau aux îles Vierges. Depuis lors, le site a été classé parmi les territoires naturels protégés, tandis que les nageurs et les plongeurs en ont fait l'un de leurs coins préférés sur les îles. La baie est encerclée de magnifiques plages isolées, jonchées de gros rochers et de grottes formées au fil du temps par de multiples éruptions volcaniques.

Le 'Devil's Tower National Monument', Etat du Wyoming © Thinkstock

Cette colonne haute de 386 mètres a une signification particulière aux yeux des Amérindiens. Les différentes tribus, telles que celles des indiens Lakota, Crow, Cheyenne ou encore Shoshone, ont toutes dénommé la colonne à leur propre manière. Depuis 1875, le monument est globalement reconnu sous le nom de 'Tour du Diable'.

Le Teufelstritt ('coup de pied du diable') de la Cathédrale Notre-Dame de Munich © Oliver Raupach, Wikicommons

Située dans la nef de l'église, cette empreinte de pas serait d'origine diabolique. De nombreuses légendes retracent l'histoire de la construction de l'édifice en 1468. D'après l'une d'elles, le diable aurait collaboré à la construction de la bâtisse, en échange de quoi il obtint que la façade ne comporterait pas de fenêtres. Lorsque le diable vint examiner le résultat final, il ne vit tout d'abord aucun vitrail. Plus tard, il remarqua cependant que ceux-ci étaient masqués par une série de piliers massifs. Il aurait alors trépigné avec tant de rage que la marque de son pied fut gravée à jamais dans le plancher de la nef.

La Piscine du Diable des Chutes Victoria, frontière Zambie-Zimbabwe. © Reuters

Bien que vertigineux, ce bassin naturel n'est pas dangereux.

Le 'Devil's Stomping Ground', environs de Bennett, en Caroline du Nord © Jdhorne, Wikicommons

Cet espace ouvert au coeur la forêt évoque une orée récemment visitée par des campeurs sauvages. En vérité, plus rien ne pousse sur ce terrain depuis bien longtemps. Une myriade de légendes retracent l'histoire du 'Devil's Stomping Ground'. L'une d'entre elles raconte que le diable utilise cet endroit pour transiter entre la Terre et les ténèbres.

Le 'Devil's Sinkhole', au Texas © Devil's Sinkhole Society

Cet 'évier diabolique' est en réalité un trou de 120m de profondeur et de 12m x 18m de largeur. Il creuse un plateau calcaire autrefois utilisé par les Amérindiens pour y enterrer leurs morts: les indiens d'Amérique considéraient en effet les grottes comme autant de chemins vers le monde souterrain. Aujourd'hui, entre 1 et 4 millions de chauve-souris mexicaines passent leur été dans le puits. Elles n'en resortent qu'au crépuscule, dans une épaisse nuée noire.

Le 'Devil's Postpile National Monument', en Californie © NPS

Pendant 100.000 ans, le feu et la glace ont formé ces piliers hexagonaux en basalte. La symétrie des 400 colonnes est frappante et ne se retrouve que dans certaines régions du monde. Une excellente illustration en est la 'Chaussée des Géants', en Irlande.

Le pont du Diable de Thueyts, Ardèche, France © Calips, Wikicommons

Tout comme le Devil's Bridge du pays de Galles, ce pont haut de 10 mètres aurait été construit par le diable. Aujourd'hui, son site est devenu le lieu populaire de baignades et de pique-niques.

Les Billes du Diables ('Devil's Marbles') de l'Outback australien © Iain Whyte, Wikicommons

Les aborigènes appellent ce territoire Karlu Karlu et le considèrent comme saint. Certains pensent que ces grosses pierres rondes sont en fait les oeufs pétrifiés du serpent-arc-en-ciel. En réalité, c'est au fil de millions d'années que l'érosion, le vent et la pluie ont formé ce paysage si particulier.

Hell's Kitchen, Manhattan © Roger Rowlett, Wikicommons

Ce quartier de New York était autrefois le bastion de pauvres immigrants irlandais. Diverses histoires reviennent sur l'origine du nom 'Hell's Kitchen'. La plus vraisemblable raconte que le quartier aurait été baptisé à la suite d'une conversation entre deux agents de police. Le premier se serait exclamé: 'Cet endroit, c'est l'enfer'. Le second lui aurait répondu: 'En enfer, le climat est encore trop tempéré. Ici, nous avançons dans la cuisine de l'enfer'.

Dyavolsko Garlo (la grotte de 'la gorge du diable'), Bulgarie © Evgeni Dinev, Wikicommons

Les contes décrivent cette route comme celle qu'aurait longée le légendaire musicien grec Orphée afin de sauver sa dulcinée, Eurydice, des enfers. Mais alors que les deux tourtereaux avaient presque atteint la sortie de la grotte, Orphée se retourna pour jeter un coup d'oeil derrière lui - chose qu'Hadès lui avait formellement interdite. Eurydice fut à nouveau engloutie dans le monde des ténèbres.