Le secteur des voyagistes veut envoyer un signal de "solidarité et de coopération active envers les politiciens, les virologistes et les consommateurs", dit-il.

Les différents voyagistes engagés veulent ainsi donner toutes les chances de succès à la campagne de vaccination qui vient d'être lancée, "afin qu'à partir d'avril 2021, les voyages de vacances puissent à nouveau se faire en toute sécurité et confiance".

"Le 15 mars, ils réexamineront la situation. Nous espérons pouvoir démontrer notre responsabilité sociale et présenter le secteur du voyage organisé comme un secteur professionnel et fiable

Dans le même temps, ils expriment l'espoir de pouvoir compter sur "un soutien financier et sectoriel supplémentaire du gouvernement pour survivre à cette crise, qui dure depuis un an pour notre industrie". Un véritable plan de relance du secteur est nécessaire, en concertation avec les voyagistes.

Enfin, ils soulignent également que les voyagistes ne sont pas intervenus auprès de la majorité des voyageurs revenant des zones rouges après les vacances de Noël. Nous trouvons donc regrettable que le voyageur, et l'industrie du voyage à cet égard, soient continuellement stigmatisés. Parmi les entreprises concernées figurent Adagio, Joker travel, Travelworld et VOS Travel Ski Holidays.

Le secteur des voyagistes veut envoyer un signal de "solidarité et de coopération active envers les politiciens, les virologistes et les consommateurs", dit-il. Les différents voyagistes engagés veulent ainsi donner toutes les chances de succès à la campagne de vaccination qui vient d'être lancée, "afin qu'à partir d'avril 2021, les voyages de vacances puissent à nouveau se faire en toute sécurité et confiance". Dans le même temps, ils expriment l'espoir de pouvoir compter sur "un soutien financier et sectoriel supplémentaire du gouvernement pour survivre à cette crise, qui dure depuis un an pour notre industrie". Un véritable plan de relance du secteur est nécessaire, en concertation avec les voyagistes.Enfin, ils soulignent également que les voyagistes ne sont pas intervenus auprès de la majorité des voyageurs revenant des zones rouges après les vacances de Noël. Nous trouvons donc regrettable que le voyageur, et l'industrie du voyage à cet égard, soient continuellement stigmatisés. Parmi les entreprises concernées figurent Adagio, Joker travel, Travelworld et VOS Travel Ski Holidays.