Celle-ci a été rendue possible par les importantes chutes de neige survenues depuis jeudi soir, plus particulièrement dans les provinces de Liège et du Luxembourg où se situaient 31 des 33 pistes accessibles.

L'affluence était telle que les pistes de ski de fond situées sur le plateau des Hautes Fagnes étaient difficiles d'accès dimanche en milieu d'après-midi, alors que la plupart des skieurs et promeneurs avaient déjà envahi les pistes, a constaté l'Agence Belga. Cette situation quelque peu chaotique pour les amoureux d'or blanc a également été vécue à la Baraque Fraiture, en province du Luxembourg.

Empêchés d'accéder aux pistes de ski, ces amateurs, principalement des familles néerlandophones, se sont rabattus sur des petits chemins de traverse situés à l'orée des Hautes Fagnes.

Une tendance déjà affichée dès la matinée. "La Maison du Parc de Botrange avait loué une centaine de paires de ski samedi et elle avait déjà doublé ce chiffre dimanche midi", indiquait en milieu de journée Sandra De Taeye, la directrice de l'Agence du Tourisme de l'Est.

Les hauts plateaux n'ont pas été les seuls à être pris d'assaut puisque les stations d'Elsenborn ou de Weywertz, dans l'Eifel, ont également affiché complet. "On a loué dimanche nos 300 paires", annonçait-on fièrement à Weywertz qui, comme Elsenborn, a comptabilisé 400 à 500 skieurs ce dimanche.

La Maison Ternel d'Eupen a également attiré les skieurs samedi alors que le site de Loschermeigraben (Bullange) focalisait l'intérêt des fondeurs allemands.

Quant aux pistes de ski alpin situées en province de Liège, elles ont fait le plein avec 3.000 personnes à Ovifat dimanche. "Le double du samedi. On avait déjà compté un total de 3.000 personnes le week-end précédent", relève Gunther Elsen, responsable du ski Alpin d'Ovifat qui devrait bénéficier dès la prochaine saison de canons à neige artificielle permettant de doubler le nombre de journées de ski.

Au Mont des Brumes, ils étaient quelque 500 ce dimanche et à Lierneux, sur la piste de Monty, on a comptabilisé 1.500 personnes durant tout le week-end.

En province du Luxembourg, la locomotive qu'est la Baraque Fraiture a fait le plein dimanche avec environ 3.000 personnes. "Sur le week-end, qui fut excellent pour nous, on a compté quelque 5.000 personnes", assuraient les gestionnaires du site. A l'autre bout de la province, ceux du centre de ski d'Anlier avaient le sourire. Une septantaine de locations le samedi et le triple voire le quadruple dimanche.

Dans le Hainaut (Chimay) et dans le Namurois (Gedinne), quelque 300 à 400 skieurs ont pris d'assaut les pistes ce dimanche. "On est même tombé à court de matériel alors que nous disposons de 200 paires. Nous avons donc dû faire patienter certains clients", expliquait-on à la Croix Scaille (Gedinne).

La plupart des 33 centres de ski resteront ouverts toute cette semaine. Les écoles, provenant principalement du nord du pays, prendront le relais des familles.

Celle-ci a été rendue possible par les importantes chutes de neige survenues depuis jeudi soir, plus particulièrement dans les provinces de Liège et du Luxembourg où se situaient 31 des 33 pistes accessibles.L'affluence était telle que les pistes de ski de fond situées sur le plateau des Hautes Fagnes étaient difficiles d'accès dimanche en milieu d'après-midi, alors que la plupart des skieurs et promeneurs avaient déjà envahi les pistes, a constaté l'Agence Belga. Cette situation quelque peu chaotique pour les amoureux d'or blanc a également été vécue à la Baraque Fraiture, en province du Luxembourg.Empêchés d'accéder aux pistes de ski, ces amateurs, principalement des familles néerlandophones, se sont rabattus sur des petits chemins de traverse situés à l'orée des Hautes Fagnes.Une tendance déjà affichée dès la matinée. "La Maison du Parc de Botrange avait loué une centaine de paires de ski samedi et elle avait déjà doublé ce chiffre dimanche midi", indiquait en milieu de journée Sandra De Taeye, la directrice de l'Agence du Tourisme de l'Est.Les hauts plateaux n'ont pas été les seuls à être pris d'assaut puisque les stations d'Elsenborn ou de Weywertz, dans l'Eifel, ont également affiché complet. "On a loué dimanche nos 300 paires", annonçait-on fièrement à Weywertz qui, comme Elsenborn, a comptabilisé 400 à 500 skieurs ce dimanche.La Maison Ternel d'Eupen a également attiré les skieurs samedi alors que le site de Loschermeigraben (Bullange) focalisait l'intérêt des fondeurs allemands.Quant aux pistes de ski alpin situées en province de Liège, elles ont fait le plein avec 3.000 personnes à Ovifat dimanche. "Le double du samedi. On avait déjà compté un total de 3.000 personnes le week-end précédent", relève Gunther Elsen, responsable du ski Alpin d'Ovifat qui devrait bénéficier dès la prochaine saison de canons à neige artificielle permettant de doubler le nombre de journées de ski.Au Mont des Brumes, ils étaient quelque 500 ce dimanche et à Lierneux, sur la piste de Monty, on a comptabilisé 1.500 personnes durant tout le week-end.En province du Luxembourg, la locomotive qu'est la Baraque Fraiture a fait le plein dimanche avec environ 3.000 personnes. "Sur le week-end, qui fut excellent pour nous, on a compté quelque 5.000 personnes", assuraient les gestionnaires du site. A l'autre bout de la province, ceux du centre de ski d'Anlier avaient le sourire. Une septantaine de locations le samedi et le triple voire le quadruple dimanche.Dans le Hainaut (Chimay) et dans le Namurois (Gedinne), quelque 300 à 400 skieurs ont pris d'assaut les pistes ce dimanche. "On est même tombé à court de matériel alors que nous disposons de 200 paires. Nous avons donc dû faire patienter certains clients", expliquait-on à la Croix Scaille (Gedinne).La plupart des 33 centres de ski resteront ouverts toute cette semaine. Les écoles, provenant principalement du nord du pays, prendront le relais des familles.