Le village de "Himmelpfort", au nord de Berlin, répond aux missives des enfants depuis 1984, année durant laquelle plusieurs chérubins allemands ont commencé à y adresser leur liste de Noël supposant que le village, qui signifie "porte du paradis", devait abriter le Père Noël.

Cette année, les souhaits formulés le plus souvent sont des poupées, des trains et des fontaines de chocolat fondu. Mais beaucoup d'enfants demandent aussi au Père Noël d'assurer un Noël blanc cette année.

Quelque 30.000 lettres ont été postées hors de l'Allemagne, et principalement de Pologne et de Taiwan.

L'an passé, un nombre record de courrier a été reçu à Himmelpfort lorsque 312.000 enfants y ont adressé leur liste de souhaits.

Le village de "Himmelpfort", au nord de Berlin, répond aux missives des enfants depuis 1984, année durant laquelle plusieurs chérubins allemands ont commencé à y adresser leur liste de Noël supposant que le village, qui signifie "porte du paradis", devait abriter le Père Noël. Cette année, les souhaits formulés le plus souvent sont des poupées, des trains et des fontaines de chocolat fondu. Mais beaucoup d'enfants demandent aussi au Père Noël d'assurer un Noël blanc cette année. Quelque 30.000 lettres ont été postées hors de l'Allemagne, et principalement de Pologne et de Taiwan. L'an passé, un nombre record de courrier a été reçu à Himmelpfort lorsque 312.000 enfants y ont adressé leur liste de souhaits.