Équipée de douches et de vestiaires, elle sera implantée à la Digue du canal, près du pont Pierre Marchant. Tenant compte des mesures de lutte contre le coronavirus en vigueur, elle aura une capacité de quelque 200 nageurs par jour.

Selon l'association qui réunit des citoyens et des experts en la matière, et milite pour le retour de piscines à ciel ouvert dans la capitale, le lieu de baignade sera accessible gratuitement l'après-midi. Les visiteurs pourront réserver un créneau horaire à la piscine à partir de trois jours à l'avance. Des séances de natation seront réservées aux femmes et des cours de natation gratuits seront organisés pour les enfants et les adultes.

Les organisateurs souhaitent également employer des jeunes Bruxellois et proposer des activités culturelles telles que des concerts et des soirées cinéma, si les mesures de lutte contre la pandémie le permettent.

La première saison de baignade se déroulera du 1er juillet au 31 août, mais les organisateurs espèrent que le projet pourra se poursuivre au-delà.

"Flow doit devenir un prototype pour les zones de baignade du futur, et prouver que la baignade en plein air est nécessaire et possible à Bruxelles. Dans nos rêves, c'est un modèle pour une piscine permanente à Biestebroeck, comme une piscine flottante dans le canal", ont souligné vendredi les initiateurs du projet.

"Pool is Cool" s'est associée à plusieurs opérateurs privés pour monter le projet. Celui-ci est soutenu financièrement par les gouvernements flamand et bruxellois, la Commission Communautaire flamande, Bruxelles Environnement, Bruxelles Mobilité, urban.brussels, le Port de Bruxelles et de la commune d'Anderlecht.

Équipée de douches et de vestiaires, elle sera implantée à la Digue du canal, près du pont Pierre Marchant. Tenant compte des mesures de lutte contre le coronavirus en vigueur, elle aura une capacité de quelque 200 nageurs par jour. Selon l'association qui réunit des citoyens et des experts en la matière, et milite pour le retour de piscines à ciel ouvert dans la capitale, le lieu de baignade sera accessible gratuitement l'après-midi. Les visiteurs pourront réserver un créneau horaire à la piscine à partir de trois jours à l'avance. Des séances de natation seront réservées aux femmes et des cours de natation gratuits seront organisés pour les enfants et les adultes. Les organisateurs souhaitent également employer des jeunes Bruxellois et proposer des activités culturelles telles que des concerts et des soirées cinéma, si les mesures de lutte contre la pandémie le permettent. La première saison de baignade se déroulera du 1er juillet au 31 août, mais les organisateurs espèrent que le projet pourra se poursuivre au-delà. "Flow doit devenir un prototype pour les zones de baignade du futur, et prouver que la baignade en plein air est nécessaire et possible à Bruxelles. Dans nos rêves, c'est un modèle pour une piscine permanente à Biestebroeck, comme une piscine flottante dans le canal", ont souligné vendredi les initiateurs du projet. "Pool is Cool" s'est associée à plusieurs opérateurs privés pour monter le projet. Celui-ci est soutenu financièrement par les gouvernements flamand et bruxellois, la Commission Communautaire flamande, Bruxelles Environnement, Bruxelles Mobilité, urban.brussels, le Port de Bruxelles et de la commune d'Anderlecht.