Inde: le plus grand pèlerinage du monde (en images)

Inde: le plus grand pèlerinage du monde (en images)
© Reuters

Chaque cycle de douze années inclut une grande Kumbh Mela qui regroupe plusieurs millions de pèlerins. Ce qui en fait l'un des plus importants pèlerinages au monde. En 2001, pas moins de 70 millions de croyants se sont plongés dans le fleuve sacré.

Pour les deux mois à venir, l'organisation attend 88 millions de croyants. Cette année, les pèlerins se sont rendus à Allahabad. Tout près de la ville située en Inde du Nord, confluent le Gange, le Yamuna et la rivière Saraswati (qui existe uniquement dans la mythologie). En se baignant dans la rivière, les hindous espèrent se laver de leurs péchés et se libérer du cycle éternel de réincarnations.

Les mouvements écologiques mettent en garde contre l'eau fort polluée du Gange et déconseillent de s'y baigner. "Pour le dire simplement : une rivière ici, ce n'est pas une rivière, c'est un égout" déclare un chercheur. Cette année, la situation est encore pire parce que le niveau de l'eau est particulièrement bas.

Plus de 12.000 agents de police ont été affectés à la protection de millions de pèlerins. Cette édition devrait battre tous les records. Les bousculades dans la foule pourraient donc se révéler dangereuses. Plusieurs célébrités se rendront à Allahabad, dont l'actrice Catherine Zeta-Jones.

D'après la mythologie hindoue, Kumbh Mela commémore la lutte entre les dieux et les démons. L'objet de la lutte était une cruche (Kumbh) remplie de nectar qui rendait immortel celui qui en buvait. Pendant la lutte, des gouttes de l'élixir se sont répandues à quatre endroits différents, où le festival est organisé tous les trois ans.

Belga/MS/Trad. CB

Ganges1 © Reuters

Ganges2 © Reuters

Ganges3 © Reuters

Ganges4 © Reuters

Ganges5 © Reuters

Ganges6 © Reuters

Ganges7 © Reuters

Ganges8 © Reuters

Ganges9 © Reuters

Ganges10 © Reuters

Ganges11 © Reuters

Ganges12 © Reuters

Ganges13 © Reuters

Ganges14 © Reuters

Ganges15 © Reuters

Ganges16 © Reuters

Ganges17 © Reuters

Ganges18 © Reuters