Les 25 endroits les plus reculés du globe (en images)

Les 25 endroits les plus reculés du globe (en images)
© DR

L'île de la Déception en Antarctique © Russavia, Wikicommons

Cette île doit son nom à un petit avion qui s'y est écrasé parce que le pilote avait mal estimé la distance qui le séparait de la terre. La terre volcanique est inhabitée, mais elle abrite plus de 200 000 oiseaux, dont une colonie de manchots.

L'archipel Tristan da Cunha dans l'Atlantique Sud © NASA

Situé à 2700 kilomètres de l'Afrique du Sud et à plus de 3000 kilomètres de l'Amérique du Sud, c'est l'archipel le plus isolé du monde. La seule façon d'y accéder, c'est de prendre un bateau de pêche.

Chang Tang au Tibet © McKay Savage, Wikicommons

Dans cette zone située au nord du plateau tibétain, on peut se promener des jours sans jamais rencontrer personne.

La base antarctique Amundsen-Scott en Antarctique © Bill Henriksen, National Science Foundation

Cette base scientifique est située sur le point le plus austral de la terre à une altitude de près de 3000 mètres. En hiver, quand le jour ne se lève plus, la température baisse jusqu'à moins 73 degrés.

L'île de Socotra au Yémen © Getty Images/iStockphoto

Plantée d'arbres à l'aspect extraterrestre, l'île compte tout de même 40 000 habitants, même s'il n'y a pas de transports publics et seulement deux routes.

Oïmiakon en Sibérie © Maarten Takens, Wikicommons

Oïmiakon détient le record de l'endroit habité le plus froid du monde. La température atteint pratiquement moins 70 degrés.

La Koriakie, Sibérie © Dlynx, Wikicommons

Située au sud de la Sibérie, la Koriakie possède une densité de la population de seulement 0,1 personne par kilomètre carré.

Supai, Arizona, États-Unis © Elf, Wikicommons

Il peut sembler étrange qu'un lieu américain fasse partie des endroits les plus reculés de la terre. Pourtant, c'est le cas de Supai, un petit village situé au fond du Grand Canyon. Magnifiquement situé, le village de Supai, qui ne compte que 500 habitants, n'est accessible qu'à pied ou à dos de mulet.

La base antarctique McMurdo © iStock

Aux normes de l'Antarctique, il y a beaucoup de monde en été à Mc Murdo. La base accueille alors environ mille scientifiques qui peuvent y profiter des joies de la vie moderne: ils disposent d'une salle de fitness, d'une télévision et même d'une piste de frisbee.

L'île Bouvet dans l'Atlantique Sud © NASA

Une petite île située à 1600 kilomètres au nord de l'Antarctique. L'île ne compte pas d'habitants permanents, mais elle a accueilli le tournage de du film "Aliens versus Predator".

L'île de Pitcairn dans l'Océan Pacifique © Nasa

L'île de Pitcairn n'est qu'un petit point dans l'océan. Pour y accéder, il faut affronter dix jours de bateau depuis la Nouvelle-Zélande. L'île n'abrite qu'une cinquantaine d'habitants qui sont pour la plupart des descendants des mutins du Bounty arrivés en 1789.

Les Îles Kerguelen, au sud de l'Océan Indien © B. Navez, Wikicommons

La seule façon d'atteindre cet archipel, c'est de prendre un bateau depuis la Réunion. La traversée dure six heures. Comme en plus, le climat y est particullièrement hostile, l'île n'est-elle habitée que par des scientifiques.

Illoqortormiut, Groenland © Hannes Grobe, Wikicommons

Le Groenland est un pays reculé, mais Illoqortormiut est particulièrement difficile à atteindre. Le village est entouré de la mer. Comme elle est gelée la plus grande partie de l'année, elle n'est pas navigable. Il y a un aéroport à une trentaine de kilomètres, mais rares sont les avions à y atterrir.

L'ïle de Pâques, Chili © Getty Images/iStockphoto

Située à plus de 3000 kilomètres des côtes chiliennes, cette île célèbre aux statues mystérieuses n'abrite que 4000 personnes.

La Péninsule de Cape York, Australie © Getty Images/iStockphoto

Située au nord de l'Australie, cette réserve naturelle étendue est considérée comme l'une des dernières grandes jungles sur terre. Elle abrite 18 000 personnes, dont une majorité d'aborigènes. Seule une route en sable permet d'y accéder.

La Rinconada, Pérou © Hildegard Willer, Wikicommons

La seule façon d'atteindre cette ville située à plus de cinq kilomètres d'altitude est de prendre un camion à transmission intégrale. Pourtant, la ville compte encore 30 000 habitants qui travaillent presque tous dans les mines d'or.

Alert, Nunavut, Canada © U.S. National Oceanic and Atmospheric Administration

Alert est le lieu le plus septentrional de la planète (situé à 800 kilomètres au sud du Pôle Nord) habité en permanence. Les cinq habitants doivent affronter des températures de moins 40 degrés et le village le plus proche est situé à plus de 2000 kilomètres.

Le xian de Mêdog, Tibet oriental © Goa, Wikicommons

Située dans le Tibet oriental, c'est la seule partie de Chine inaccessible en voiture. En 1993, les Chinois ont essayé d'y construire une route, mais celle-ci a été immédiatement engloutie par la jungle.

Barrow en Alaska © Bob Johnston, Wikicommons

Barrow figure parmi les petites villes les plus septentrionales du monde. Le soleil se couche en novembre pour ne se lever que deux mois plus tard. Aussi n'est-il guère étonnant que la population de 2000 habitants décroisse rapidement.

L'archipel de Svalbard en Norvège © Getty Images/iStockphoto

L'archipel de Svalbardcompte environ 2700 habitants dont plus de 2000 habitent la capitale Longyearbyen. Situé à l'extrême de la Norvège, l'archipel possède un climat hostile. Et en hiver, le soleil ne s'y lève pas pendant plusieurs mois.

L'île Macquarie, Australie © M. Murphy, Wikicommons

Située à mi-chemin entre la Tasmanie et l'Antarctique, cette île abrite une vingtaine de scientifiques. Il lui arrive aussi d'accueillir des touristes en partance pour l'Antarctique. En saison de reproduction, tous les gorfous de Schlegel s'y rassemblent.

Le pôle Nord d'inaccessibilité © Cookson69, Wikicommons

Le pôle Nord d'inaccessibilité est le point le plus éloigné de la terre ferme. En 1958, les Russes ont essayé d'y ouvrir une base, mais sont repartis, non sans laisser une statue de Lénine.

Zone 51, Nevada, États-Unis © Getty Images/iStockphoto

Jusqu'en 2003, les États-Unis ont nié l'existence de cette facilité de test pour armes et avions. Entre-temps, il est certain que la Zone 51 existe, mais l'accès est strictement interdit.

Hoh Xil, sur le plateau tibétain © REUTERS

En 2009, les chercheurs du European Commision's Joint Research Center ont déterminé à l'aide d'une série de cartes du monde que Hoh Xil est l'endroit le plus reculé du monde. Ils ont calculé le temps qu'il fallait pour atteindre une ville d'au moins 50 000 habitants. Depuis le plateau tibétain, il faut trois semaines pour atteindre Lhasa ou Korla.

La station spatiale internationale © REUTERS

À l'instar d'autres lieux de cette liste, la station spatiale internationale placée en orbite terrestre est uniquement habitée par des scientifiques.