Le texte, adopté au nom du bien-être animal par la majorité formée par les sociaux-démocrates et les Verts, limite par ailleurs à 18, contre 20 jusqu'à présent, leur nombre mensuel de jours d'activité de ces chevaux.

L'an passé, les barre des 35°C à l'ombre avait été atteinte à 18 reprises à Vienne, une température qui rend le travail des chevaux de calèche d'autant plus pénible que ceux-ci évoluent sur du bitume et le plus souvent au soleil.

Elément typique du centre-ville viennois, les calèches représentent une attraction incontournable pour les touristes les plus fortunés. L'activité est partagée entre 28 sociétés qui emploient au total 250 personnes et 375 chevaux.

Le texte, adopté au nom du bien-être animal par la majorité formée par les sociaux-démocrates et les Verts, limite par ailleurs à 18, contre 20 jusqu'à présent, leur nombre mensuel de jours d'activité de ces chevaux.L'an passé, les barre des 35°C à l'ombre avait été atteinte à 18 reprises à Vienne, une température qui rend le travail des chevaux de calèche d'autant plus pénible que ceux-ci évoluent sur du bitume et le plus souvent au soleil.Elément typique du centre-ville viennois, les calèches représentent une attraction incontournable pour les touristes les plus fortunés. L'activité est partagée entre 28 sociétés qui emploient au total 250 personnes et 375 chevaux.