Equipés de masque et de gants chirurgicaux, deux bateliers ont embarqué dans la matinée à bord de leur bateau noir à la proue effilée un unique passager pour traverser le grand canal.

Sur la gondole aussi, impossible d'échapper à la distanciation obligatoire, avec des emplacements espacés d'au moins un mètre et délimités au scotch sur le fond de l'embarcation. Les célèbres gondoles ont en théorie le droit de reprendre leurs activités, mais en l'absence de touristes dans la ville, il n'y a pas de clients et très peu en fait circulent sur les canaux ou sont occupées.

Des espaces délimités au scotch indiquent les endroits où les passagers peuvent s'installer. La distanciation sociale de minimum un mètre est respectée., belga
Des espaces délimités au scotch indiquent les endroits où les passagers peuvent s'installer. La distanciation sociale de minimum un mètre est respectée. © belga

Elles devraient reprendre l'essentiel de leur activité après la réouverture des frontières aux touristes européens, prévue le 3 juin.

Après deux mois d'enfermement pour juguler l'épidémie meurtrière de coronavirus, l'Italie est entrée lundi dans une nouvelle phase de son déconfinement, avec la réouverture des commerces et la reprise des messes dans le pays.

Symbole de ce retour à une relative normalité, la basilique Saint-Pierre de Rome a rouvert ses portes aux visiteurs, très peu nombreux ce lundi matin alors que les touristes ont déserté depuis deux mois les rues de la ville éternelle.

Equipés de masque et de gants chirurgicaux, deux bateliers ont embarqué dans la matinée à bord de leur bateau noir à la proue effilée un unique passager pour traverser le grand canal. Sur la gondole aussi, impossible d'échapper à la distanciation obligatoire, avec des emplacements espacés d'au moins un mètre et délimités au scotch sur le fond de l'embarcation. Les célèbres gondoles ont en théorie le droit de reprendre leurs activités, mais en l'absence de touristes dans la ville, il n'y a pas de clients et très peu en fait circulent sur les canaux ou sont occupées. Elles devraient reprendre l'essentiel de leur activité après la réouverture des frontières aux touristes européens, prévue le 3 juin. Après deux mois d'enfermement pour juguler l'épidémie meurtrière de coronavirus, l'Italie est entrée lundi dans une nouvelle phase de son déconfinement, avec la réouverture des commerces et la reprise des messes dans le pays. Symbole de ce retour à une relative normalité, la basilique Saint-Pierre de Rome a rouvert ses portes aux visiteurs, très peu nombreux ce lundi matin alors que les touristes ont déserté depuis deux mois les rues de la ville éternelle.