La Citizens budget commission compare la réhabilitation et la rénovation des stations du métro new-yorkais au mythe grec de Sisyphe, condamné à faire rouler éternellement un énorme rocher jusqu'en haut d'une colline, sans jamais y parvenir.

Bien que la Metropolitan transportation authority (MTA), la régie des transports new-yorkais, ait consacré 6,4 milliards de dollars à la rénovation de ses stations depuis 1992, plus d'un élément structurel (relatifs à la fonctionnalité et à la sécurité des stations) sur cinq (21%) n'est pas en état satisfaisant.

Au rythme actuel et en tablant sur une durée de vie moyenne de 70 ans par station, l'ensemble des éléments de chaque station, structurels et "architecturaux" (peintures, éclairage) ne serait pas dans un état satisfaisant avant 52 ans au mieux.

Pour rapprocher cet horizon, la Citizens budget commission suggère de réallouer, dans le prochain budget, au moins une partie des ressources initialement dédiées à de grands projets de développement.

Le budget 2015-2019 est en cours de discussion. La MTA avait initialement prévu un besoin de 29 milliards de dollars, mais n'avait identifié que 14 milliards de ressources disponibles.