Cet avis, très inhabituel concernant un autre pays européen, actualise la précédente recommandation, diffusée peu après les attentats, qui appelait seulement à la "vigilance, à "se tenir à l'écart de la foule" et à "éviter les transports publics".

Cet avis, très inhabituel concernant un autre pays européen, actualise la précédente recommandation, diffusée peu après les attentats, qui appelait seulement à la "vigilance, à "se tenir à l'écart de la foule" et à "éviter les transports publics".