C'est une belle journée d'été dans le Gard provençal. Il est un peu avant midi, et nous sommes à l'accueil du Domaine de la Sablière, l'un des plus grands campings naturistes d'Europe. Une dizaine de personnes font la queue pour s'inscrire. À cause de la canicule, ils fondent sous mes yeux et sont probablement impatients de se débarrasser de leurs vêtements. Et pourtant, ils me laissent gentiment passer devant eux. Heureusement, car mon séjour est terminé, et le TGV pour Bruxelles n'attend pas.
...