Le ski à la dure

Point de télésiège durant cet hiver 2020-2021 confiné? Les mordus n'ont pas renoncé à leur bain blanc pour autant: le ski de randonnée est devenu l'activité reine de la saison. "La demande a explosé de mi-décembre à mars 2021. Du jamais-vu en trente ans", confirme Patrick Giraudon, PDG de la marque Arva-Nic Impex sur le site ski-libre.com.

De là à remplacer le ski alpin par des grimpettes à l'ancienne sur peau? "Cet épisode nous a fait gagner quelques années en termes de progression du sport mais nous n'attendons pas du tout ces croissances en 21-22", répond-il.

Dommage pour la planète qui a bien profité de ce retour forcé au " slow tourisme montagnard ".

GETTY IMAGES
© GETTY IMAGES

Vacances à la grecque

En juin, on pressent déjà que le bilan estival ne sera pas terrible pour les voyagistes. Mais des tendances inédites se confirment, à l'instar de la Grèce qui devient le pays préféré des touristes belges ayant réservé des vacances en avion. Une première, puisque l'Espagne avait pris l'habitude de trôner en tête des chouchous. Un coup de boost dû au fait que ce pays a pu maintenir un code vert - voire orange - plus longtemps que ses concurrents.

Le trio d'îles gagnant? Rhodes, la Crète et Kos.

UNSPLASH
© UNSPLASH

L'odyssée de l'espace

Le 15 septembre, le vaisseau Space X décolle depuis le centre spatial Kennedy, en Floride, devenant le premier engin de l'histoire à emmener quatre touristes spatiaux admirer notre planète depuis les étoiles. Une odyssée des temps modernes à double impact. Pour les uns, c'est le début d'une ère fascinante qui, quand elle ne sera plus réservée aux Elon Musk, Jeff Bezos & Cie, excitera les vacanciers en quête de frissons insolites.

Pour les autres, cela rappelle toute l'arrogance des milliardaires à une époque où l'on supplie les Terriens à prendre soin de leur empreinte carbone. La guerre des étoiles aura bien lieu.

GETTY IMAGES
© GETTY IMAGES

Dubai, un paradis plus artificiel que jamais

On n'a jamais vu autant d'influenceurs déserter nos contrées pour s'offrir le soleil de Dubai, ses plages de rêve (et sans masque), ses hôtels de luxe, ses immenses centres commerciaux... ou son Exposition universelle qui a débuté ce 1er octobre pour s'achever en mars 2022.

Alors que cela fait belle lurette que des entreprises s'y installent discrètement, le monde des Instagrammeurs est différent: on n'y cache rien et on y frime à tout-va en répandant sa réussite. Ainsi se dessine l'ère du marketing m'as-tu-vu et du placement de produits bling-bling, avec des stars de la télé-réalité comme Nabilla ou Thomas Vergara, Jazz et Laurent, Manon et Julien Tanti, qui vendent n'importe quoi via Insta, Snapchat ou TikTok, allègrement rémunérés par des annonceurs leur dictant chaque mot. Aujourd'hui, beaucoup de ces couples sont millionnaires.

UNSPLASH / DAVID RODRIGO
© UNSPLASH / DAVID RODRIGO

A Dubai, les sociétés pratiquant le "marketing d'influence" sont désormais nombreuses, attirant toujours plus de monde dans un Emirat dont l'image clinquante colle parfaitement à celle des réseaux sociaux. Et où l'impôt sur le revenu est inexistant. Seul problème: quand une émission comme Les Marseillais décide d'envoyer sa troupe de génies là-bas, elle oublie que Dubai reste un lieu où les droits humains sont bafoués. Hommes et femmes n'y sont pas logés à la même enseigne, les démonstrations d'affection restent interdites en rue, les ouvriers travaillent dans des conditions déplorables (et pour un salaire de misère), la répression policière est sévère, et le système politique ne tolère ni partis ni élections. On devrait la fuir, mais beaucoup l'admirent. C'est ce qu'on appelle une "dictature bien sous tous rapports"

Point de télésiège durant cet hiver 2020-2021 confiné? Les mordus n'ont pas renoncé à leur bain blanc pour autant: le ski de randonnée est devenu l'activité reine de la saison. "La demande a explosé de mi-décembre à mars 2021. Du jamais-vu en trente ans", confirme Patrick Giraudon, PDG de la marque Arva-Nic Impex sur le site ski-libre.com. De là à remplacer le ski alpin par des grimpettes à l'ancienne sur peau? "Cet épisode nous a fait gagner quelques années en termes de progression du sport mais nous n'attendons pas du tout ces croissances en 21-22", répond-il. Dommage pour la planète qui a bien profité de ce retour forcé au " slow tourisme montagnard ". En juin, on pressent déjà que le bilan estival ne sera pas terrible pour les voyagistes. Mais des tendances inédites se confirment, à l'instar de la Grèce qui devient le pays préféré des touristes belges ayant réservé des vacances en avion. Une première, puisque l'Espagne avait pris l'habitude de trôner en tête des chouchous. Un coup de boost dû au fait que ce pays a pu maintenir un code vert - voire orange - plus longtemps que ses concurrents. Le trio d'îles gagnant? Rhodes, la Crète et Kos.Le 15 septembre, le vaisseau Space X décolle depuis le centre spatial Kennedy, en Floride, devenant le premier engin de l'histoire à emmener quatre touristes spatiaux admirer notre planète depuis les étoiles. Une odyssée des temps modernes à double impact. Pour les uns, c'est le début d'une ère fascinante qui, quand elle ne sera plus réservée aux Elon Musk, Jeff Bezos & Cie, excitera les vacanciers en quête de frissons insolites. Pour les autres, cela rappelle toute l'arrogance des milliardaires à une époque où l'on supplie les Terriens à prendre soin de leur empreinte carbone. La guerre des étoiles aura bien lieu. On n'a jamais vu autant d'influenceurs déserter nos contrées pour s'offrir le soleil de Dubai, ses plages de rêve (et sans masque), ses hôtels de luxe, ses immenses centres commerciaux... ou son Exposition universelle qui a débuté ce 1er octobre pour s'achever en mars 2022. Alors que cela fait belle lurette que des entreprises s'y installent discrètement, le monde des Instagrammeurs est différent: on n'y cache rien et on y frime à tout-va en répandant sa réussite. Ainsi se dessine l'ère du marketing m'as-tu-vu et du placement de produits bling-bling, avec des stars de la télé-réalité comme Nabilla ou Thomas Vergara, Jazz et Laurent, Manon et Julien Tanti, qui vendent n'importe quoi via Insta, Snapchat ou TikTok, allègrement rémunérés par des annonceurs leur dictant chaque mot. Aujourd'hui, beaucoup de ces couples sont millionnaires.A Dubai, les sociétés pratiquant le "marketing d'influence" sont désormais nombreuses, attirant toujours plus de monde dans un Emirat dont l'image clinquante colle parfaitement à celle des réseaux sociaux. Et où l'impôt sur le revenu est inexistant. Seul problème: quand une émission comme Les Marseillais décide d'envoyer sa troupe de génies là-bas, elle oublie que Dubai reste un lieu où les droits humains sont bafoués. Hommes et femmes n'y sont pas logés à la même enseigne, les démonstrations d'affection restent interdites en rue, les ouvriers travaillent dans des conditions déplorables (et pour un salaire de misère), la répression policière est sévère, et le système politique ne tolère ni partis ni élections. On devrait la fuir, mais beaucoup l'admirent. C'est ce qu'on appelle une "dictature bien sous tous rapports"