Quinze endroits à découvrir en Lettonie (en images)

Quinze endroits à découvrir en Lettonie (en images)
© istock

Riga © iStock

Le vieux centre de Riga ressemble à un grand musée: ruelles étroites avec des têtes d'enfants, bâtiments médiévaux et Jugendstil, qui ont valu à la ville le surnom de 'capitale Jugendstil du monde'.

Riga © iStock

Les Trois Frères dans la rue Maza Pils.

Riga © iStock

Les maisons sont ornées de nimphes, de fontaines, d'animaux, de satyres et d'autres créatures sortis de l'imagination des architectes.

Riga © iStock

Riga © iStock

Le Monument de la Liberté sculpté entre 1931 et 1935 pour fêter l'indépendance de la Lettonie.

Riga © iStock

L'église Saint-Pierre

Riga © iStock

Riga © iStock

Riga © iStock

Le Château de Rundale © iStock

Rundale est un magnifique palais du 18e siècle situé à 60 kilomètres au sud de Riga. Rastrelli, l'architecte à qui on doit aussi le Palais d'Hiver à Saint-Pétersbourg, a dessiné le château.

Le Château de Rundale © iStock

La cour intérieure est gardée par des lions, le jardin est fleuri et les façades baroques vous attirent à l'intérieur pour visiter une partie des 140 pièces de style rococo ornées de grands miroirs dorés, de peintures murales, de stuc, de tableaux, de porcelaine et de chérubins.

Le Château de Rundale © iStock

Jurmala © iStock

Proche de Riga, cette petite ville est surtout connue pour son air sain, son climat agréable et ses minéraux médicinaux.

Jurmala © iStock

Il est interdit de construire au bord de la plage de 32 kilomètres de long. Aussi n'y trouve-t-on que quelques résidences secondaires du 19e siècle et le Baltic Beach Hotel - le seul hôtel cinq étoiles de Jurmala. Par ailleurs la côte n'abrite que des dunes et des pins.

Jurmala © iStock

Comme à Riga, Jurmala abrite de jolies maisons en bois du dix-neuvième siècle construites entre les pins.

La basilique d'Aglona © iStock

La basilique d'Aglona est le principal sanctuaire catholique de Lettonie. La basilique baroque date du 18e siècle et possède deux tours de 60 mètres de haut.

La basilique d'Aglona © iStock

La basilique abrite une collection précieuse de tableaux, de statues et d'autres oeuvres d'art dont une icône du 17e siècle.

La basilique d'Aglona © iStock

Le 15 août, des milliers de pèlerins se rendent à la basilique. ils ne viennent pas seulement de Lettonie, mais aussi de Lituanie, de Pologne et d'autres pays européens.

La basilique d'Aglona © iStock

Le parc national de la Gauja © iStock

Le plus grand et le plus ancien parc national de Lettonie. Il est connu pour ses falaises, ses formations rocheuses et ses grottes.

Le parc national de la Gauja © iStock

Le parc abrite aussi plusieurs églises, châteaux (dont Turaida), manoirs et villages comme Cesis.

Le parc national de la Gauja © iStock

Le château fort de Turaida © iStock

La construction de ce château impressionnant a commencé en 1214 à la demande d'Albert de Riga.

Le château fort de Turaida © iStock

Le château rouge domine la forêt

Le château fort de Turaida © iStock

On peut visiter le château, mais aussi les beaux jardins, le cimetière qui abrite la tombe de Rose de Turaida et admirer les dépendances et l'église (1750).

Le château fort de Turaida © iStock

Kuldiga © iStock

Cette petite ville aux allures médiévales abrite des maisons traditionnelles en bois. Le visiteur peut s'y faire une idée de la vie lettonne aux 16e et 17 siècle.

Kuldiga © iStock

Cesis © iStock

Cette petite ville du nord de la Lettonie a joué un rôle important dans l'histoire du pays. Le drapeau letton est originaire d'ici et lors de la Guerre d'indépendance (1918-1920), les troupes lettonnes ont chassé l'armée allemande.

Kuldiga © iStock

Cesis © iStock

Cesis abrite l'église Saint-Jean, vieille de 700 ans, et son cimetière où sont enterrés un grand nombre de croisés allemands éminents, le château de Cesis et une brasserie célèbre.

Cesis © iStock

Cesis © iStock

Liepaja © iStock

Liepaja est entouré d'eau: la mer baltique d'un côté et le lac Liepaja de l'autre. Pour cette raison, il y a presque toujours du vent.

Liepaja © Tia Monta, Wikicommons

Sa situation le long de l'eau a joué un rôle déterminant dans le développement historique de la ville.

Ventspils © iStock

Ventspils est un port important de la mer baltique. En outre, c'est une belle petite ville avec un centre historique, le château de l'Ordre livonien et quelques églises intéressantes. Ventspils est entouré de plages de sable qui se transforment en forêt à l'intérieur des terres.

Liepaja © iStock

La ville possède beaucoup de bâtiments historiques.

Ventspils © Algirdas, Wikicommons

Ventspils © Alenis, Wikicommons

Les chutes de Ventas Rumba © Zairon, Wikicommons

Ces chutes ne sont pas hautes (à peine deux mètres), mais ce sont les plus larges d'Europe. Leur largeur varie entre 250 et 270 mètres.

Les chutes de Ventas Rumba © iStock

Cape Kolka © Italas, Wikicommons

Comme cette péninsule était interdite d'accès à l'époque soviétique, le développement s'y est arrêté. À présent, on s'y sent au bout du monde. Au printemps, Cape Kolka est envahi par les oiseaux migrateurs.

Cape Kolka © Zairon, Wikicommons

Daugavpils © iStock

Entourée de lacs et de réserves naturelles, Daugavpils est la deuxième ville de Lettonie après Riga.

Daugavpils © iStock

Le château de Daugavplis est au coeur de la ville, mais on trouve d'autres traces du passé dans la cité, comme le fort et Baznicu kalns où quatre églises se côtoient sur une colline.

Le parc national de Kemeri © iStock

Ce parc national est situé tout près de la station balnéaire de Jurmala et est connu pour sa diversité biologique: les marais, les bois de pins et les lacs. La région est fort prisée par les oiseaux migrateurs.

Le parc national de Kemeri © iStock

Skrunda-1 © iStock

Pendant la Guerre froide, Skrunda-1 était une ville russe secrète utilisée à des fins militaires. Aujourd'hui, c'est une ville fantôme en ruine.

Skrunda-1 © iStock

Pourtant, Skrunda-1 attire tellement de curieus que l'état letton demande 4 euros d'entrée par personne.

Skrunda-1 © iStock