1. Let it snow!

Depuis sept décennies, l'île de Hokkaido, au Japon, est le théâtre d'un événement qui attire près de 3 millions de visiteurs: le Festival de glace de Sapporo. Les sculpteurs nippons s'y amusent comme des petits fous, façonnant quelque 200 oeuvres éphémères qui, cette année, resteront vivantes du 31 janvier au 11 février. Mais pour la première fois de son histoire, ce blanc rend...

Depuis sept décennies, l'île de Hokkaido, au Japon, est le théâtre d'un événement qui attire près de 3 millions de visiteurs: le Festival de glace de Sapporo. Les sculpteurs nippons s'y amusent comme des petits fous, façonnant quelque 200 oeuvres éphémères qui, cette année, resteront vivantes du 31 janvier au 11 février. Mais pour la première fois de son histoire, ce blanc rendez-vous a connu un problème majeur: un manque de neige qui a contraint les organisateurs à faire venir des camions entiers de poudre blanche des environs. Réchauffement climatique? Meuh non, voyons... Le village autrichien de Hallstatt, en Autriche, n'en peut plus: sa ressemblance avec le royaume d'Arendelle, cadre imaginaire du film La Reine des Neiges, lui vaut d'être envahi par quelque 10.000 touristes... par jour! Afin de préserver le calme dans son hameau classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le maire cherche une manière de diviser cet afflux par trois. On lui souhaite bon courage, puisque le lieu est souvent cité comme "la ville la plus instagrammable du monde". Cela dit, pour info, le blockbuster d'animation de Disney s'est inspiré des décors... de Norvège.Que vous soyez un skieur aguerri ou un badaud égaré sur les pistes pour faire plaisir à sa famille, vous éprouverez la même sensation en fin de journée: un besoin de décontraction. Le Club Med l'a bien compris, surfant sur une tendance de plus en plus répandue dans les stations, et qui consiste à offrir une parenthèse de bien-être pour apaiser les "exploits" sportifs. Au menu des séjours Slow Motion: soins au spa, entrées au sauna ou au hammam, mais aussi cours de méditation ou de yoga avec vue sur les sommets. De l'Alpe d'Huez à La Plagne, et des Arcs au Val d'Isère, le ski devient holistique... et ça ne peut pas faire de mal.