Quatrième ville de Bretagne par son nombre d'habitants, Vannes possède le charme doux des villes de bord de mer mêlé au celui plus pittoresque des villes au riche passé historique.

Aux origines de la ville

Quatrième agglomération de la région Bretagne en nombre d'habitants, la naissance de Vannes remonte à environ 2000 ans, moment où Vannes fut appelée Benedetis. Construite en amphithéâtre au fond du Golfe du Morbihan, elle constitue un lieu stratégique, élu lors de la conquête de la Gaulle par les Romains pour la défense ainsi que pour le climat. La ville fût christianisée et fortifiée aux IIIe et IVe siècles.

À l'époque médiévale, son nom change. Vannes tire son nom de la cité des Vénètes. Ville du souverain de Bretagne Nominoë, elle devient plus tard une des cités royales de l'éphémère Royaume de Bretagne (849-907) après la guerre de succession. Le Parlement de Bretagne y siège jusqu'en 1553, jusqu'à ce que Nantes et Rennes se la disputent. À la fin du 17e siècle, son activité portuaire permet à Vannes de connaître un vif essor économique.

Patrimoine architectural

Riche de son architecture médiévale, la ville abrite de nombreuses maisons à colombages, certaines datant du XVe siècle. Dans le centre historique, le granite blanc ainsi que la pierre blanche de calcaire de la région de la Loire forment les sous-bassements des maisons. La vieille ville aménagée en zone piétonne, est cernée par ses remparts, et bâtie autour de la cathédrale Saint Pierre. Celle-ci est l'ancienne cathédrale de la ville, de style roman. Ont été conservées une tour au style gothique ainsi que deux sculptures représentant un couple d'habitants. Le coeur de la ville historique se déploie autour de la superbe place Henri IV, où l'on peut admirer ces demeures, soignées comme des joyaux.

Les remparts © Getty Images

Les remparts qui ceignent la ville ont été réédifiés à la fin du XIVe siècle, et étendus vers le sud dans le but de protéger de nouveaux quartiers. Surplombant ses rues, ils constituent un parfait circuit à suivre pour découvrir le centre-ville. Les souterrains de Vannes, situés à l'extrémité du canal, cachent dans ses profondeurs des trésors patrimoniaux, encore méconnus, et témoignent de manière unique de l'évolution de la ville.

Sites historiques

Le Musée des Beaux-Arts la Cohue de Vannes, créé en 1982 abrite nombre d'oeuvres de l'artiste Geneviève Asse, native de la ville. Y est aussi exposé Le Christ sur la croix (1835) d'Eugène Delacroix. Ce bâtiment est inscrit au titre des Monuments historiques depuis 1929. La Cohue, mot d'origine bretonne (coc'hui signifiant halles) était auparavant le marché de la ville.

La Cohue, Musée des Beaux Arts © Getty Images

À quelques encablures se trouve le Château de l'Hermine, intégré aux remparts de la ville. Il fût la résidence principale des ducs de Bretagne de la fin du XIVe siècle et au XVe siècle. Le château fut remplacé au cours du XVIIIe siècle par un hôtel particulier. Le Château Gaillard - qui abrite le Musée d'histoire et d'archéologie - fut le siège du Parlement de Bretagne au XVe siècle. Y sont désormais exposés plus de 900 objets provenant de fouilles effectuées dans tout le département. Toujours dans le centre historique s'élève la Cathédrale Saint-Pierre, construite sur plus de cinq siècles (du XVe au XIXe siècle). Elle a la particularité d'être le bâtiment le plus long de Bretagne. À quelques pas, intégrée aux remparts, la Tour du Connétable fut érigée au cours de la première moitié du XVe siècle pour loger le chef des armées du Duc de Bretagne. Ainsi, contrairement à ce que son aspect fortifié pourrait laisser penser, son objectif premier ne fut pas défensif. Plus loin, le Port de plaisance, situé en plein centre-ville, vit au rythme des marées. Historiques, les Lavoirs de Vannes connu sous le nom des "lavoirs de la Garenne" datent du XVIIe siècle. Ils sont les anciens lavoirs publics de la ville. Situés au sud du Jardin des remparts, ils sont eux aussi classés Monuments historiques depuis 1928.

Douceur de vivre à la bretonne

Riche de son passé prestigieux, de son architecture, de sa situation géographique, Vannes n'en est pas moins une ville tournée vers l'avenir. Le respect de l'environnement très vivace en Bretagne, se traduit ici notamment par un réseau de voies cyclables bien développé, qui offre l'avantage d'offrir du calme au centre-ville. Ce réseau cyclable s'étend actuellement sur quelque 54 km. Depuis deux ans, on peut aussi découvrir la ville à vélo très simplement grâce au système de vélopartage, en partie électrique.

. © Getty Images

Ville vivante tout au long de l'année, Vannes a su intégrer ces commerces dans son centre si pittoresque, offrant aux flâneries et séances shopping le charme de la balade historique. Les boutiques et les lieux culturels ne manquent pas. La gastronomique non plus n'est pas en reste, huîtres, crêpes, bières locales ne manqueront pas de séduire les papilles gourmandes. Enfin, la présence de ce port au charme fou finit de conquérir le coeur des visiteurs les plus réfractaires.

. © Getty Images

Cafés, restaurants, boutiques... : les bonnes adresses à Vannes

Vannes est une ville de patrimoine, mais pas seulement. Vivante, elle fourmille de bonnes adresses, prisées par les locaux. Pour s'y frayer un chemin, en voici quelques une qui valent vraiment le détour.

LES CAFES

Le P'tit Belon : Situé en face de la halle aux poissons, ce café tenu par deux trentenaires chaleureux est plein de charme, et offre une terrasse à la coule pour boire son petit noir le matin et déguster des huîtres le soir.

Le P'tit Belon, 3 Place de la Poissonnerie, 56000 Vannes.

Les Nénettes : Situé dans les Halles des Lices, ce café est l'un des seuls ouvert dès potron minet. L'ambiance y est chaleureuse, que l'on prenne son café au comptoir ou sur les bancs, avec les locaux. Côté produits, qu'il s'agisse de café, de thé ou de chocolat, le choix est pointu ; les jus eux sont faits maison, tout comme les pâtisseries - scones, granola. Idéal pour démarrer la journée.

Les Nénettes, Halles des Lices, 4 place des Lices, 56000 Vannes.

Le Café du Kiosque : Situé sur la rive droite du port, il constitue l'un des meilleurs spots de Vannes, sans doute parce les voitures en sont absentes, ce qui permet d'apprécier d'autant plus la vue sur les bateaux. Le service est sympathique, et pas attrape-touristes.

Quai Eric Tabarly, 56000 Vannes

Le Dédale : C'est le nouveau café-concept dont on parle : un bar, une salle d'expo de street art et une salle de concert. Un endroit cool et branché situé sur la rive gauche du port.

Le Dédale, 8 Rue du Commerce, 56000 Vannes

Les Valseuses : C'est le pub des jeunes de la ville qui combine les concerts, les bonnes bières et une terrasse bien sympathique. À tester, surtout si vous vous sentez cool et branché.

Les Valseuses, 12 Rue Porte Poterne, 56000 Vannes

Le Corlazo : Café les pieds dans l'eau sur la presqu'île de Conleau, on peut y boire son café le matin, y déjeuner à midi, boire l'apéro l'été. La vue sur les bateaux, la cheminée et la petite piscine de mer pour les enfants font qu'évidemment, en pleine saison, il y a du monde. Le découvrir hors saison est l'idéal.

Le Corlazo, Presqu'île de Conleau, 5 Allée du Dr François Salomon, 56000 Vannes

LES SALONS DE THE

Le Café des Orfèvres : Tenue par une jeune femme dynamique et sympathique, épaulée par une cuisinière dont les talents de pâtissière ne sont un secret pour personne dans la région, ici tout est bio et copieux. Les adeptes du régime végane se pourlècheront aussi les babines. L'adresse propose aussi des brunchs certains dimanches. Histoire de tout goûter.

Le Café des Orfèvres, 3 Rue des Orfèvres, 56000 Vannes

L'Entrechoc, bar à chocolat et petite restauration : tenues par deux Bretonnes efficaces et sympathiques, la cuisine ne l'est pas moins : salades, tourtes et gâteaux y sont délicieux.

L'Entrechoc, 3 Rue Saint-Guenhaël, 56000 Vannes

Alain Chartier : MOF, soit Meilleur Ouvier de France, les glaces maison y sont imparables. L'accessoire indispensable pour flâner dans les rues de la ville par beau temps.

Alain Chartier, glacier, chocolatier, Places des Lices, 56000 Vannes

LES RESTAURANTS

Empreinte : Une carte incroyable, des plats excellents, une équipe chaleureuse au service d'une cuisine "minutieusement animée", répérée notamment par l'équipe du guide du Fooding. Le restaurant idéal quand on a un petit budget, que l'on transformer gastronomiquement. Cerise sur le gâteau, la très belle terrasse.

L'Empreinte, 15 Place Valencia, 56000 Vannes

Le coq à l'âne : Dans le charmant quartier de Saint Patern, ce restaurant à l'ambiance conviviale offre un très bon rapport qualité-prix.

Le coq à l'âne, 17 Place du Général de Gaulle, 56000 Vannes

L'îlot Galette : Voici là une excellente adresse pour manger des crêpes, qui ne sont malheureusement pas toujours ce qu'elles devraient être dans la région. Également dans le quartier de Saint Patern, et autre bonne nouvelle, elle est ouverte le lundi.

L'îlot Galette, 13 Place du Général de Gaulle, 56000 Vannes

Le District : Tenu par un chef très travailleur et souriant, les burgers aux recettes originales y sont délicieux. Le service est rapide et toujours fait avec le sourire.

Le District, 13 Rue Thomas de Closmadeuc, 56000 Vannes

Le Tandem : L'ambiance de ce restaurant français est jeune et sympathique, à l'image du couple qui tient l'adresse, avec efficacité. Recommandable.

Le Tandem, 13 Rue des Halles, 56000 Vannes

L'îlot Galette : Voici là une excellente adresse pour manger des crêpes, qui ne sont malheureusement pas toujours ce qu'elles devraient être dans la région. Également dans le quartier de Saint Patern, et autre bonne nouvelle, elle est ouverte le lundi.

L'îlot Galette, 13 Place du Général de Gaulle, 56000 Vanne

Maison Jégat : c'est le spot secret des locaux à découvrir l'été. On y déguste des huîtres - et un excellent vin blanc - élevées par un ostréiculteur médaillé d'or, passionné, qui fait de l'"huître raisonnée". Un endroit, genre guinguette, incroyable, les pieds dans l'eau. Situé à l'ouest du centre de Vannes à environ un quart d'heure, à Arrandon.

Maison Jégat, 18 Allée de la Pointe, 56610 Arradon

Maison Jégat, spot parfait où déguster des huîtres quelques minutes de Vannes © L.Rannou / Studio Fun Images

Labonapp, pour ceux qui se sentent concernés par la transition écologique et sociale, même au restaurant.

En plus de faire partie des meilleures crêperies de la ville, voire d'être la meilleure selon certains, l'équipe de l'îlot Galette a développé une appli de réservation où sont répertoriés les restaurants dont les chefs refusent de renoncer à leurs idéaux quand ils sont derrière leurs fourneaux. Sur labonapp sont donc recensées et accessibles à la réservation les adresses, petites et grandes, locales d'abord, puis peu à peu à travers la France, inscrites dans une démarche durable. On est assuré d'y bien manger, du fait maison, à base de produits locaux, frais. Mais le bénéfice est aussi social, puisqu'en plus d'y être bien reçu, vous participez en tant que client à l'accès des personnes plus démunies aux bonnes tables. En effet, en réservant via cette plateforme, vous faites un geste solidaire, totalement gratuit. Labonapp, c'est aujourd'hui, c'est 125 restaurants éparpillés sur le territoire dans plus d'une vingtaine de villes, 750 gastronautes inscrits, 65 tickets Labonapp distribués au CCAS du Morbihan. Car en matière de générosité aussi, les petits cours d'eau font les grandes rivières. >>> labonapp

Un petit tour sous les Halles des Lices

Le marché se tient les mercredi et samedi matin. Plutôt bon marché, on y trouve de quoi ravir les papilles, bio, local et bon, et aussi de beaux bouquets à 5 euros.

A recommander : la boucherie Cougoulic et la poissonnerie Guillaume qui pratique la pêche côtière. Le stand Sarra sain, pour trouver le sarrasin sous toutes ses formes, ou encore R'kia, consacré à la cuisine orientale, qui propose des pastillas excellentes. Enfin, rendez-vous chez Véro crème et fromages, la meilleure fromagère du monde selon certains.

LES COMMERCES & BOUTIQUES

Librairie Le silence de la mer

Après avoir fondé la librairie L'Usage du Monde à Paris, citée, excusez du peu, dans le prestigieux New York Times, ce jeune couple de libraires a décidé de partir à la conquête de l'Ouest. Leurs valises - essentiellement remplies de livres - se sont posées à Vannes, en plein coeur de la ville. Le Silence de la Mer - qui porte le nom de cette nouvelle de Vercors publiée clandestinement en plein coeur de la guerre - fait ainsi face à l'église Saint Pierre. Là, sur environ 130 m2, se déploie le goût pour la littérature et le livre de ce duo, mais aussi pour les rencontres, qu'ils organisent entre leurs murs très régulièrement, pour créer du lien entre auteurs et lecteurs. Ils ont, dans ce même esprit, fondé le Prix des Lecteurs Silence de la Mer. Pas de doute, la passion est au coeur de leur activité. C'est sans doute parce qu'ils la transmettent avec simplicité de surcroît, que François Busnel (La Grande Librairie sur France 5) y est venu recueillir les conseils de lecture il y a quelques mois.

Librairie Le Silence de la Mer, 5 Place Saint Pierre, à Vannes. Pour plus d'infos, sa page Facebook

Noé Boutique : Équivalent vannetais du Merci parisien. Un endroit très chic, très beau, pour qui aime le linge en lin lavé, des porcelaines précieuses, les beaux luminaires. Comme le prouve le compte Instagram de la boutique.

Noé Boutique, 8 Impasse du Château de la Motte, 56000 Vannes

Urban Peak : magasin de skates, donc à la clientèle jeune, mais de moins en moins finalement. Un bon choix de sweats et t-shirts.

Urban Peak, 30 Rue des Chanoines, 56000 Vannes

Le Verre doseur : Le spot pour "mangeurs de graines" comme on aime. Tenu par une vraie Bretonne, professionnelle, intègre et travailleuse, qui ne fait entrer dans sa boutique que des produits locaux, en vrac, du bio, on y trouve notamment des cosmétiques solides. Un endroit vitaminé. Comme en témoigne sa vitrine jaune éclatant.

Le Verre Doseur, 5 Place du Poids public, 56000 Vannes

Le Comptoir des 5 sens : Une épicerie fine de qualité tenu par un Parisien installé à Vannes, qui connait sur le bout des doigts chacun de ses produits, recherchés avec ardeur.

Le Comptoir des 5 sens, 21 Rue Noé, 56000 Vannes

L'Authentique : Boutique de vêtements pour hommes. Quasiment la seule hors des chaînes que l'on retrouve partout. Son patron parle de vêtements comme un libraire parle de livres. Incollable, les pièces réunies ici sont choisies avec soin, fabriquées en France, dans de bonnes conditions, à partir de matières premières qui résistent à tout. Un service + + dispensé par un passionné. Pour qui veut investir dans du vêtement durable.

L'Authentique, 5 rue des Vierges, 56000 Vannes

Souira : Tenue par des passionnés, cette boutique entièrement dédiée à l'artisanat a une âme. Tout y est beau.

Souira, 18 Rue Emile Burgault, 56000 Vannes

Little Marmaille : Une adresse assez chic, idéale pour trouver des cadeaux originaux pour les enfants.

Little Marmaille, 9 Rue le Hellec, 56000 Vannes

Bibop et Lula : Un beau magasin, un vaste choix et un goût assuré en matière d'imprimés (couvertures, tapis, sacs, trousses...)

Bibop et Lula, 7 Rue Saint-Salomon, 56000 Vannes

LES LIEUX CULTURELS

Le cinéma Cinéville - Garenne : Sur le port, ce petit cinéma propose une excellente programmation, mais aussi une fois par mois, une initiation pour les plus petits (à partie de 3 ans).

Cinéville - Garenne, 12bis Rue Alexandre le Pontois, 56000 Vannes

Les Funambules, galerie d'art : Idéal pour ceux qui craignent de franchir le seuil des galeries d'art, ce lieu organise moult d'évènements très intéressants.

Les Funambules, 23 Place de la Poissonnerie, 56000 Vannes.

Le Musée de la Cohue : Situé face à la cathédrale Saint Pierre, le Musée de la Cohue est l'autre nom du Musée des Beaux Arts de Vannes. Ce bâtiment, situé au coeur de la ville, la cohue, avait à son origine une double fonction: commerciale, avec le marché et les échoppes, situés au rez-de-chaussée. À l'étage, il abritait d'abord le Parlement de Bretagne, puis le Palais de Justice. Aujourd'hui, il propose des expositions temporaires, notamment d'art contemporain. Mais aussi une exposition permanente consacrée au passionnant travail de Geneviève Asse.

Musée des Beaux-Arts, La Cohue, 15 place Saint Pierre, 56000 Vannes

Atelier d'artiste François Jeune au Hézo : Un atelier d'artiste ouvert à l'occasion d'expositions temporaires. Un lieu vivant et simple.

Atelier d'artiste François Jeune, 6 impasse Bihan dans la zone de Lann Vrihan, Le Hézo (à une vingtaine de minutes du centre de Vannes.)

AUX ALENTOURS...

Lann Azen, à Saint Avé : un endroit riche où les hommes et les animaux se retrouvent. Lann Azen, "lieu consacré à l'âne" en breton, est tournée vers l'équithérapie et l'équitation éthologique, dans le respect des animaux bien sûr. Lann Azen organise tout au long de l'année une foule d'ateliers pour les petits et les adultes. Ressourçant.

Lao, Gédéon et Dax © Lann Azen

Lann Azen, Lescouedec, 56890 Saint-Avé, www.lannazen.com

Le Domaine de Kerguehennec à Bignan : A 30 minutes de Vannes, le Domaine de Kerguéhennec est un lieu incontournable de l'art, et précisément de l'art contemporain, dans la région. A la fois lieu de résidence d'artistes, lieu d'exposition, notamment à travers son parc, qui présente des oeuvres in situ et des sculptures. Le Domaine organise également des ateliers pour les enfants.

Domaine de Kerguéhennec, 56500 Bignan