Confidences de chanteuse belge Emma Bale, mannequin d’un jour pour les créateurs belges

Jolan: Chemise en lin gris, Terre Bleue. Trench-coat en Nylon, Y/Project. Pantalon large en cuir kaki, Essentiel Antwerp. Emma: Chemise en coton vert menthe, Collectors Club. Blazer en lin et coton écru, Julia June. Pantalon large écru, Caroline Biss. © Oriane Verstraeten
Aurélie Wehrlin Journaliste

La jeune chanteuse pop belge Emma Bale prend la pose aux côtés de son compagnon pour présenter le meilleur de la création de chez nous. Et nous livre quelques confidences.

Encore peu connue chez nous, Emma Bale est l’un des phénomènes pop incontournables chez nos voisins du Nord. Elle est la plus jeune lauréate des MIA ( NDLR: prix musicaux décernés en Flandre) de tous les temps. Découverte dans The Voice Kids en 2014, la chanteuse de 22 ans a sorti un premier album introspectif l’an dernier, Retrospect, qui lui a permis de gagner en maturité. Elle nous reçoit en toute simplicité chez elle, à Anvers, où elle vit avec son compagnon, le mannequin et acteur Jolan De Bouw, pour parler de sa carrière et se laisser aller à quelques confidences sur son couple.

Sweat-shirt bordeaux et pantalon assorti, Mr Marvis. Veste en tulle noir, Maison Margiela@ Stijl Brussels.
Sweat-shirt bordeaux et pantalon assorti, Mr Marvis. Veste en tulle noir, Maison Margiela@ Stijl Brussels.© Oriane Verstraeten

« Le tout premier confinement a été très bénéfique pour moi, raconte la jeune femme. Avant, je recommençais à chaque fois un disque avec des gens différents, mais je me prenais pas mal la tête. Avec la pandémie, toute la pression est retombée, je me suis apaisée et j’ai commencé à savoir vers quoi je voulais aller. J’ai formé une bulle avec le producteur Pieterjan Coppejans et, trois mois plus tard, on a bouclé un album auquel j’adhérais complètement. » Toutefois, cette sortie en avril 2021 lui a laissé un petit goût amer. « J’étais en quarantaine avec Jolan, et peu de temps après, j’ai appris l’annulation des festivals d’été. Ça a été un coup dur pour moi, car en tant qu’artiste, tout ce qu’on veut, c’est partager sa nouvelle musique et voir la réaction du public. Et je suis du genre à ruminer pendant des heures et à vouloir tout résoudre moi-même. C’est seulement lors de ma première tournée en solo, en automne, que j’ai été comblée. »

Emma: Pull torsadé en laine écrue, Scapa. zJolan: Pantalon large en laine noire, Jean Paul Knott.
Emma: Pull torsadé en laine écrue, Scapa. zJolan: Pantalon large en laine noire, Jean Paul Knott.© Oriane Verstraeten

Son amour de la musique et de la scène, la Belge l’a découvert dès son plus jeune âge. « Quand j’étais petite, je m’amusais avec un micro pour enfant et j’aimais tellement les comédies musicales que je m’y suis formée. Plus tard, j’ai chanté pendant quelques années dans le choeur national des jeunes de Belgique et j’ai pris des cours de guitare. Cet instrument était mon défouloir: quand je ne me sentais pas bien dans ma peau, je me retirais dans ma chambre et je jouais des morceaux. Au moment de The Voice Kids et de mon premier single All I Want, je n’avais pas de plan de carrière, je faisais un peu ce qui me passait par la tête, mais je savais que je voulais chanter. Je participais à des petits festivals et écumais les stations radio… A l’époque, je ne refusais rien. »

Jolan: Veste en denim moutarde et pantalon large assorti, Dries Van Noten. Emma: Chemise longue en denim brut et bermuda assorti, Natan Couture.
Jolan: Veste en denim moutarde et pantalon large assorti, Dries Van Noten. Emma: Chemise longue en denim brut et bermuda assorti, Natan Couture.© Oriane Verstraeten

Très indépendante, la jeune femme s’est installée seule dès ses 18 ans. Après le divorce de ses parents, il a fallu suivre leurs règles respectives. « Je ne savais pas toujours comment je devais me comporter chez l’un et chez l’autre. En plus, après douze ans de vie commune, ma mère et mon beau-père se sont séparés. Aujourd’hui, j’ai une belle relation avec mes parents et je suis contente d’avoir une si grande famille grâce aux circonstances. Mais à l’âge de 18 ans, j’avais vraiment besoin d’avoir mon propre chez-moi. »

En bref – Emma Bale

Elle est née à Vilvorde le 2 août 1999.

En 2014, elle a participe à l’émission The Voice Kids sur VTM.

Elle a été élue meilleure artiste belge aux MTV Europe Music Awards en 2016. L’année suivante, elle a été nommée Meilleure chanteuse aux MIA.

En 2021 est sorti son premier album, Retrospect.

Talents multiples

Pour porter haut les couleurs de la création noir-jaune-rouge, Emma Bale a accepté de poser en exclusivité aux côtés de son compagnon. « Les collections de créateurs sont hors budget pour moi: mes seules pièces de designers viennent de boutiques vintage comme Labels Inc. et Rosier 41. Mais en tant que chanteuse belge, je tiens à soutenir des talents de chez nous », confie-t-elle. Ainsi, son merchandising a été créé par Florentina Leitner, une ancienne élève de l’Académie de mode d’Anvers. Par ailleurs, la chanteuse arbore souvent des tenues de nos créateurs sur scène.

« Je pourrais aussi m’adresser à d’autres stylistes, mais c’est chouette de voir ce que donnent les pièces qui vous ont fait suer, souffrir et pleurer. C’est plus une interaction: je peux porter quelque chose de spécial, et ils voient le résultat de leur travail dans un contexte complètement différent. »

Emma: Top en jersey blanc, blazer oversized en denim noir et pantalon large assorti, ceinture en cuir noir, manchettes en coton blanc avec rubans et sneakers en toile noire, le tout Ann Demeulemeester. Jolan: Top en jersey blanc, gilet en cuir écru et pantalon large en cuir, ceinture en cuir noir, et sneakers en toile blanche, le tout Ann Demeulemeester.
Emma: Top en jersey blanc, blazer oversized en denim noir et pantalon large assorti, ceinture en cuir noir, manchettes en coton blanc avec rubans et sneakers en toile noire, le tout Ann Demeulemeester. Jolan: Top en jersey blanc, gilet en cuir écru et pantalon large en cuir, ceinture en cuir noir, et sneakers en toile blanche, le tout Ann Demeulemeester.© Oriane Verstraeten

L’intérêt de la Belge pour la mode est aussi étroitement lié à la ville où elle s’est installée il y a quatre ans. « Jusque-là, je ne connaissais que les grandes chaînes et les magasins en ligne. Pour la remise des MIA de 2015, j’ai commandé une robe de mariée de Chine, je trouvais que c’était le top du top ( rires). Lors de mes dernières années en secondaire, j’ai commencé à expérimenter plus – j’étais la seule de l’école à porter un manteau de fourrure, que j’avais acheté dans un magasin outlet. Mais c’est seulement ici que j’ai découvert quelqu’un comme Christian Wynants. En fait, le nom et la marque ne sont pas très importants pour moi. Je préfère porter une tenue cool dans laquelle je me sens à l’aise ou des pièces qui ont un certain caractère. Le reste est secondaire. »

Emma: Tee-shirt asymétrique en jersey noir et jupe assortie, chaussettes en coton noir et escarpins en cuir noir, le tout Raf Simons.Jolan: Pull à col roulé en jersey noir et jupe assortie, cardigan en laine noire, chaussettes en coton noir et derbys en cuir, le tout Raf Simons.
Emma: Tee-shirt asymétrique en jersey noir et jupe assortie, chaussettes en coton noir et escarpins en cuir noir, le tout Raf Simons.Jolan: Pull à col roulé en jersey noir et jupe assortie, cardigan en laine noire, chaussettes en coton noir et derbys en cuir, le tout Raf Simons.© Oriane Verstraeten

Touche-à-tout, Emma Bale prend aussi du plaisir à créer avec ses mains. Elle s’est ainsi formée en cours du soir à la confection de bijoux. C’est elle qui a dessiné et réalisé elle-même une grande partie des pièces présentées dans ces pages. Elle conçoit surtout à la demande d’amis ou en vue d’un cadeau personnalisé, l’idée n’étant pas forcément de développer cette activité. « La musique sera toujours ma priorité, mais je trouve qu’il est passionnant de faire d’autres choses aussi. J’ai pris des cours de poterie et je peins à mes heures. Il y a encore tant de choses que je veux découvrir et essayer. De toute façon, c’est bien de varier sa créativité et de s’inspirer ailleurs. Juste histoire de faire travailler l’hémisphère droit de son cerveau. En tant qu’artiste, cela m’apporte beaucoup. »

Chemise en denim rouge et pull à col roulé en laine, Meryll Rogge.
Chemise en denim rouge et pull à col roulé en laine, Meryll Rogge.© Oriane Verstraeten

Aujourd’hui, en ménage avec son compagnon, elle pose un regard lucide sur l’amour éternel… Ayant eu peu d’exemples probants autour d’elle, Emma Bale reconnaît que cela lui pose problème. « Jolan est plus insouciant sur ce point. Il est aussi habitué à parler de sujets sensibles ou de différences de points de vue, alors que moi, j’ai besoin d’être d’abord un peu seule. En même temps, c’est ce qui rend notre relation si passionnante. Comme nous nous complétons, nous apprenons l’un de l’autre et nous nous confrontons parfois à nos propres limites. Certaines personnes voient la différence comme un obstacle dans une relation, mais pour nous, c’est un enrichissement. (Rires) C’est pour ça que nous sommes ensemble, je crois. »

Assistant photo: Ushua Goeminne — Assistant stylisme: Francis Boesmans — Coiffure et maquillage: Elke Binnemans @ Sisley Cosmetics et Balmain Hair Couture — Mannequins: Emma Bale & Jolan @ Noah Mgmt — Coordination: Ellen De Wolf — Remerciements au Studio Corkinho. Les bijoux portés par Jolan et Emma sont des créations d’emma.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content