Johnny Depp en chamane rock’n’roll

© DR

L’acteur qui fera la couverture du numéro Spécial Homme a tourné en plein désert californien le spot du nouveau parfum Sauvage de Dior. Trois choses à savoir.

Le mot  » sauvage  » l’a attiré.

Il avoue ne pas connaître grand-chose à la mode. Y aller au feeling. S’il s’est laissé séduire par l’idée de cette campagne, c’est surtout grâce au nom du parfum qui  » signifie beaucoup de choses  » pour lui et  » évoque, comment dire, une forme d’humanité.  » A ses yeux, le sauvage est celui  » qui avance sans compromis « .

Le pitch du spot parle à ses origines indiennes.

Faire ce film pour Dior aurait été  » libérateur  » car cette expérience lui a permis  » de revenir à ses racines  » tout en redécouvrant des choses sur lui-même. Difficile en tout cas en le regardant de ne pas y voir de référence à ces ancêtres indiens dont il se revendique avec d’autant plus d’assurance qu’il a été adopté par la Nation Comanche.

Il y a toujours un peu de Jack Sparrow qui sommeille en lui.

A le croire, tous les personnages qu’il a un jour incarnés sommeilleraient encore en lui. Celui qui lui ressemble le plus aujourd’hui ?  » Une combinaison d’Edward aux mains d’argent et du Capitaine Jack  » dont il adore l’irrévérence. Du coup, même lorsqu’il prend la pose pour Dior, il ne départit pas du trait d’eye-liner qui l’a rendu si populaire.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

>>> Découvrez la suite de notre portrait dans Le Vif Weekend du 11 septembre.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content