Voyage en Mousganistan

© Mous Lamrabat

Pour un dépaysement immédiat, cap sur le FOAM d’Amsterdam et l’exposition qu’il consacre au photographe Mous Lamrabat.
Né dans le nord du Maroc et ayant grandi en Belgique, il a fait de cette double culture le point de départ d’une œuvre photographique qui repousse constamment les frontières et explore les différences qui nous séparent mais qui nous lient parfois aussi.

Dans cette installation, celui qui collabore avec la crème de la presse magazine et de la mode distille ses Blessings from Mousganistan: des bénédictions depuis le monde imaginaire qu’il construit en mélangeant ses deux identités fondatrices, et qui donnent à voir « la beauté et le sens de l’espoir » centraux à son travail, dixit l’institution néerlandaise. Dont le show monographique de l’artiste a déjà eu les honneurs d’un clin d’œil du prestigieux Vogue Italia, qui l’a adoubée expo incontournable de l’été.

Le Mousganistan? C’est une terre utopique, où les codes du capitalisme côtoient symboles religieux et séculaires en paix, et de manière esthétique à souhait. C’est aussi, jusqu’à cet automne, à moins de deux heures de train de Bruxelles.

Blessings from Mousganistan, au FOAM à Amsterdam. foam.org
Jusqu’au 16 octobre.

Partner Content