Comment (ré)apprendre à suivre son intuition

© GETTY IMAGES

Nous en avons tous. Pourtant, la communauté scientifique ne s’intéresse que depuis peu à l’intuition. On l’utilise souvent pour justifier une intime conviction et elle permet de débloquer certaines situations. A condition de savoir l’écouter.

Il vous est sans doute arrivé plus d’une fois de faire appel à votre intuition, sans vous en rendre compte: une petite voix intérieure qui conseille, une certitude absolue, une réaction corporelle plus ou moins intense… Loin d’être un comportement illogique ou l’expression d’un message divin, c’est une faculté que nous avons tous.

Longtemps taxé d’ésotérique ou de paradoxal, notre « sixième sens » fait désormais l’objet de nombreuses études scientifiques. En 2012, les chercheurs du laboratoire de neuroscience et de perceptions cognitives de la Northwestern University dans l’Illinois déclaraient à propos de ce mécanisme intuitif: « Notre corps peut ressentir des événements inattendus sur le point de se produire – avec un délai de deux à dix secondes – sous forme de réactions au niveau du coeur, de la peau, des ondes cérébrales et du système nerveux. » Le siège de ce phénomène? Le cortex, partie la plus évoluée et la plus volumineuse de notre encéphale, autrement dit le berceau de nos pensées. Fonctionnant à « l’insu de notre plein gré », l’intuition désigne la capacité de percevoir des informations, d’apprendre et de résoudre des problèmes de manière non consciente, en s’appuyant sur l’immense recueil de connaissances et d’informations stockées dans notre mémoire inconsciente. Elle est paradoxale: on sait quelque chose sans savoir comment on le sait.

Merci le cerveau

Dans son livre Libérez la voix de votre intuition (éditions Eyrolles), Isabelle Fontaine, spécialiste en développement personnel, thérapeute et autrice, explique que « le rôle de l’intuition est de nous adapter aux changements de notre environnement et de nous aider à prendre les bonnes décisions. Grâce à une capacité de « balayage superficiel », notre intelligence inconsciente peut emmagasiner une grande quantité d’indices en un clin d’oeil. Et en tirer des conclusions rapidement ». Chacun utilise cette capacité naturellement, sans même s’en rendre compte. Particulièrement face à un problème, un défi ou dilemme apparemment sans issue. « L’intuition intervient comme la solution à une situation bloquée, précise le docteur Ivan Godfroid, psychiatre et chef du service de psychiatrie du CHU de Charleroi. Notre inconscient vient apporter la réponse à une problématique qu’on maîtrise mais qu’on ne parvient pas à résoudre consciemment. C’est un peu le même mécanisme décrit par le proverbe « La nuit porte conseil ». On se couche avec un problème et durant la nuit notre cerveau continue à le traiter. A notre réveil, nous avons la solution attendue alors que nous avons l’impression de n’avoir rien fait! »

‘Notre sociu0026#xE9;tu0026#xE9; nous apprend du0026#xE8;s l’enfance u0026#xE0; taire l’irrationnel au profit du rationnel.’

Intuition vs hasard

Cette explication du docteur Godfroid nous permet de comprendre que nous soyons parfois déconcertés par notre intuition. C’est une certitude sensible avant d’être consciente et intégrée par notre cerveau. Or notre société nous apprend dès l’enfance à taire l’irrationnel au profit du rationnel. Il peut donc paraître absurde pour certains de se fier à cette impression. « Certaines personnes ne donnent aucune valeur à ce qui n’est pas issu d’un raisonnement rationnel, poursuit le docteur Godfroid. Elles sont rassurées par un cadre logique et se méfient de leur intuition. A l’inverse, les profils plus créatifs auront tendance à y faire appel. » Mais si vous faites partie de ces derniers, ne vous imaginez pas pour autant mettre à profit votre intuition lors de votre prochaine sortie casino pour justifier votre mise sur le numéro 3 de la roulette! « Dans ce cas, c’est une décision irrationnelle qui relève du hasard, explique à ce sujet le docteur Godfroid. Nous aimons donner une part importante à la magie et certains voient en l’intuition l’expression d’un message divin. Alors que dans le cadre de jeux, si on décortique les événements, ce n’est généralement que le fruit du hasard. » Attention donc à ne pas confondre intuition et faux espoir.

Une fois la distinction faite, de récentes études nous encourageraient à explorer nos sensations. Toujours dans son livre Libérez la voix de votre intuition, Isabelle Fontaine explique qu' »avec de l’entraînement, et un travail en pleine conscience et d’attention à son corps par de la méditation et du yoga notamment, il est possible d’affiner ses perceptions intuitives corporelles et ainsi capter des pressentiments, parfois fort utiles ». Alors, prêts à renouer avec votre sixième sens?

Partner Content