7 adresses pour être seul(s) au monde

Le luxe d’aujourd’hui, c’est l’espace, le silence et la quiétude. Iles perdues ou lodges plantés au milieu de nulle part : beaucoup recherchent ces repaires ultimes pour Robinsons en mal de solitude assumée. Voici 7 lieux pour voyager en décalé, loin des autres, loin de tout.

Madagascar – un îlot sans contrainte au large de l’île rouge

Madagascar
Madagascar © YVON MEYER

Tsarabanjina est une toute petite île au large d’une plus grande. Nous sommes dans l’archipel des Mitsio, à quelques dizaines de kilomètres de Nosy Bé, face à la côte nord-ouest de Madagascar.

Madagascar
Madagascar © YVON MEYER

État des lieux: Situé tout au bout de cette île-continent qu’est Madagascar, le Tsarabanjina lodge se mérite. L’endroit est intime à souhait et se fond totalement dans l’environnement. Le chaume et le bois de palissandre des huttes ne laissent planer aucun doute : Robinson s’y serait plu. Vingt-cinq bungalows, un bar restaurant, une bibliothèque et… c’est tout. Pas d’Internet, pas de télévision et, si l’on éteint son portable, rien qui puisse venir polluer l’aspiration à la quiétude. Un éden pour affamés de paix absolue. Qui laisse tout le temps pour partir pêcher son dîner en mer. Le code vestimentaire est dans le même ton : tenue légère et… pieds nus ! Pour mieux goûter le sol de sable fin.

Le petit plus aventure: Vivre de sa propre pêche ou partir en plongée sous-marine.

www.constancehotels.com

Thaïlande – un refuge dans la jungle

Thaïlande
Thaïlande© VIKROM CHOUYLAI

Avec ses falaises de calcaire, ses pitons, ses grottes et sa forêt tropicale, Krabi est l’une des régions les plus sauvages du sud de la Thaïlande. Envie d’y jouer les Robinsons de luxe ? Rendez-vous au Rayavadee.

Thaïlande
Thaïlande© SDP

État des lieux: Aucune route n’y mène ! On n’accède à ce petit coin de paradis que par la mer. Dès l’arrivée, on est impressionné par les falaises calcaires qui encerclent le resort. Petit à petit, on découvre d’élégants pavillons dissimulés dans le jardin tropical et sa cocoteraie. L’atmosphère est celle d’un village thaïlandais du sud. Après avoir traversé cette langue de terre, on découvre l’une des plus belles plages du pays, celle de Phranang : sable blanc, mer turquoise et pitons calcaires dans la mer. Les pavillons sont à deux étages : au rez, le salon et la chambre, à l’étage, la salle de bains. Certains sont équipés d’un Jacuzzi ou d’une piscine privée. S’ajoutent encore quatre villas pétries du même charme, toutes avec piscine ! Autre must : le spa et les soins directement inspirés des anciens remèdes traditionnels thaïlandais, traitant le corps et l’esprit. La nature environnante est luxuriante et il n’est pas rare d’y croiser les petits singes ou les gros lézards qui peuplent la forêt.

Le petit plus aventure: les spots d’escalade environnants, mondialement réputés.

www.rayavadee.com

Grèce – Repaire de pirates sur les flancs d’un volcan

Grèce
Grèce© ENRIQUE MENOSSI

Le Perivolas Hideaway est accroché à la roche de Thirassia, un îlot volcanique qui fait face à la majestueuse Santorin. D’ici, la vue est imprenable sur la falaise couverte de villages blancs comme autant de capuchons de neige éternelle.

Grèce
Grèce© ENRIQUE MENOSSI

État des lieux: Au ras de l’eau, une maison brute, faite de cendres et de miettes de lave arrachées au volcan qui sommeille en dessous. Originaire de l’archipel, Costis Psychas était déjà propriétaire d’un des plus anciens hôtels d’Oia. Entièrement imaginée par lui, la réhabilitation de cet hangar à bateaux a nécessité beaucoup d’abnégation dans cet environnement isolé et difficile. Aujourd’hui, la maison grimpe un peu plus à l’assaut de la pente et s’étend là où poussait avant un potager. Dans ce site désertique, sous la falaise percée de carrières de pierre ponce, il semblait de bon ton d’opter pour la simplicité de la décoration traditionnelle : murs immaculés, lignes courbes, niches et banquettes chaulées. Un antre de quiétude au coeur des magiques Cyclades grecques.

Le petit plus aventure: De sa chambre, sauter directement dans les eaux encre de la baie de Santorin ou grimper à dos d’âne vers le village de Manolas, réminiscence du Santorin d’antan.

http://hideaway.gr

Chili – Un campement en Patagonie

© MOVI PRESS

Patagonia Camp est un endroit de plénitude absolue, en plein coeur de la Patagonie chilienne.

Chili
Chili© SDP

État des lieux: Dix-huit tentes de luxe posées en bordure d’un lac face à la mythique montagne de Torres del Paine, on se rapproche ici du glamping. Des tentes dont la forme ronde rappelle les yourtes mongoles. Au sommet, un hublot pour observer les étoiles. Yourte peut-être, mais pas sans confort maximal, avec lits king size, salle de bains et terrasse. Pour éviter tout impact sur la végétation, le campement est construit sur pilotis et sur plates-formes en bois et les eaux usées sont épurées à 100 %. La situation centrale de l’installation permet de découvrir à son rythme les beautés du parc national.

Le petit plus aventure: Partir explorer la nature brute et enchevêtrée de l’extrême sud du Chili, conquérir l’un des sommets environnants ou tout simplement écouter le vent, le chant des oiseaux ou le clapotis de l’eau.

www.patagoniacamp.com

Australie – « Naufragé » des mers du sud

Australie
Australie© SDP

Sur un chapelet corallien à la lisière de la Grande Barrière (Queensland), Lizard Island est un petit éden de 1 000 ha loin de tout. La ville de Cairns est à 270 km ! Seul moyen d’accès : un vol spectaculaire au-dessus des plus beaux récifs de coraux du monde.

Australie
Australie© SDP

État des lieux: Découverte par le légendaire capitaine Cook qui la baptisa Lizard Island en raison des grands reptiles qui la peuplent, cette île a tout d’une retraite paradisiaque. Vingt-quatre plages de sable blanc et farineux, des sites de plongée parmi les plus réputés de la planète et un fantastique calendrier d’espèces animales et végétales à observer tout au long de l’année. Baleines, dauphins, marlins, raies manta, lézards, arbres en fleur ou en fruits, reproduction du corail qui colore la mer en orange, pas une semaine sans un nouvel événement naturel à découvrir ! On ne se bouscule pas à Lizard Island : quarante suites sur toute l’île et rien de plus. Et pas de réseau portable !

Le petit plus aventure: Avec la Grande Barrière de corail et ses merveilles comme terrain de jeu, c’est le paradis de la plongée.

www.lizardisland.com.au

France – Entre mer et maquis corse

7 adresses pour être seul(s) au monde
© istock

A quelques encablures de Bonifacio, se niche le vaste Domaine de Murtoli, l’un des derniers vrais paradis corses. Seul moyen de le rejoindre : le 4×4, pour traverser les pistes d’une propriété de 2000 ha de maquis se jetant dans la mer Méditerranée.

France
France© CAMILLE MOIRENC

État des lieux: Dix-sept maisons et bergeries en pierre dissimulées dans une nature sauvage. Certaines n’ont pas d’accès à la téléphonie afin de pouvoir vivre pleinement dans la sérénité de l’endroit et rester seul au monde. Les faisans et marcassins gambadent le long des routes que l’on peut emprunter également à cheval car le domaine possède son propre ranch. Un potager et deux restaurants, l’un les pieds dans le sable, l’autre dans une grotte, sont à disposition des clients pour découvrir les saveurs de l’île de beauté. Un spa aussi, mais en toute simplicité. Ici, pas de bling-bling, on communie avec la nature.

Le petit plus aventure: Divers types de chasses sont organisées dès l’automne et il est aussi possible de pratiquer la pêche au gros, en bateau, ou la pêche traditionnelle en pointu.

www.murtoli.com

Brésil – Au milieu des plus grands marais du monde

Brésil
Brésil© SDP

A l’ouest du Brésil, l’Araras Ecolodge est planté au coeur des vastes étendues du Pantanal, plus importante réserve mondiale de la biosphère et plus grand marais du monde, du moins durant les quatre mois de crue du fleuve Paraguay et de ses affluents.

Brésil
Brésil© SDP

État des lieux: Au milieu de nulle part, ce lodge se pose comme un intrus parmi la faune et la flore incroyablement riches qui foisonnent ici. Il y a l’incontournable, le capybara (« seigneur des herbes » en amérindien). Pas farouche pour un sou, de la taille d’un petit veau, il broute à la porte des chambres. Le jacarés, le caïman local qui pullule dans les mares à quelques mètres du lodge, et partout des oiseaux en pagaille, de toutes les tailles et toutes les couleurs. Le propriétaire, un flamboyant comte hongrois parlant un français impeccable, est un pionnier de l’écotourisme brésilien. Ardent protecteur de la faune locale, il propose une foule d’activités nature : pêche aux piranhas, rodéo, descente de rivière en canoë, observation des aras bleus qu’il a réintroduits dans sa propriété… Et n’est jamais le dernier à faire monter l’ambiance le soir au coin du feu.

Le petit plus aventure: Grimper la tour d’observation pour épier les singes hurleurs ou partir en randonnée à cheval dans les marais, avec les vaqueiros.

http://araraslodge.com.br

Partner Content