Cinq coups de coeur à découvrir dans le Santerre Haute Somme

.
Aurélie Wehrlin Journaliste

L’été 2020 nous en a fourni la preuve, s’il en fallait : le tourisme de proximité est un tourisme d’avenir, et offre bien des surprises, tout en étant allégé des contraintes d’organisation (transport, hôtel, etc). Alors, si l’envie de changer d’air vous saisit, pour la journée ou le week-end, le territoire encore méconnu du Santerre et de la Haute Somme – à moins de 2h30 de Bruxelles en voiture – offre une bonne dose d’exotisme teintée d’histoire mais aussi de nature. De quoi recharger ses batteries et nourrir sa curiosité.

Sorti au printemps, le Guide du Routard Santerre Haute Somme rassemble les lieux à découvrir sur ce territoire situés au coeur de la région Hauts-de-France, où se mêle nature, histoire, culture et gastronomie. Nous avons demandé à l’un de ses auteurs, Jean Tiffon, de nous livrer cinq de ses coups-ce coeur, lui qui l’a consciensieusement arpenté pour mettre au point ce guide. Les voici.

Autour de Feuillères, découvrir toute la magie de la Haute Somme, un monde aquatique aussi surprenant que fascinant

.La Somme est un fleuve superbe dont on perd parfois le fil : c’est qu’il aime jouer à cache-cache avec les innombrables étangs et tourbières creusés dans son lit ! Au départ de Feuillères, grimpez jusqu’au belvédère de la montagne de Frise pour prendre toute la mesure de cet incroyable paysage, façonné aussi bien par les hommes que par la nature.

Au mémorial de Thiepval, prendre le temps de détailler l’extraordinaire fresque de Joe Sacco, qui raconte le premier jour de l’offensive de la Somme.

Fresque de Joe Sacco
Fresque de Joe Sacco© Pascal Brunet

C’est une oeuvre exceptionnelle commandée par le musée de Thiepval, qui complète la visite du plus grand mémorial militaire britannique au monde. L’artiste B.D. Joe Sacco, spécialisé dans les reportages graphiques en zone de guerre, livre ici sa vision de l’attaque du 1er juillet 1916, qui coûta la vie à 20 000 soldats de Sa Majesté. En 60 m de fresque, on découvre une infinité de mini scènes qui, mises bout à bout, raconte toute la fureur (et l’absurdité) de ce jour maudit.

https://twitter.com/jtiffon/status/1170408504538075136Jean Tiffonhttps://twitter.com/jtiffon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

550rich3153600000Twitterhttps://twitter.com1.0

Pour découvrir en détail la fresque de Joe Sacco

Avaler une généreuse ficelle picarde à la table d’un bistrot de pays, à accompagner d’une bonne bière locale.

.
.© Jean Tiffon

Humm, qu’il fait bon prendre le temps de savourer de bonnes spécialités picardes dans une adresse chaleureuse, mettant en valeur la gastronomie du cru ! La ficelle picarde est certes incontournable sur les tables de la région, mais elle n’est pas la seule. Essayez donc les anguilles de la Somme fumées, le filet mignon au maroilles, la carbonnade flamande ou le poulet de Licques rôti.

Descendre dans une ancienne tranchée et se mettre à la place des millions de soldats ayant combattu dans la Somme.

L’association du Sapeur Picard a remis en état une ancienne tranchée allemande située dans un bois proche du village de Faÿ, une localité entièrement détruite pendant la Grande Guerre. Dans un espace remodelé par de larges trous d’obus, la reconstitution minutieuse de ce système de défense emblématique de 14-18 est absolument saisissante.

.
.© Jean Tiffon

S’initier au charme de l’architecture de style Reconstruction, qui s’est largement développée dans la région.

À la fin de la Grande Guerre, une bonne partie des villages du Santerre Haute-Somme est en ruines. Les autorités chargent un aéropage d’architectes de relever les cités meurtries. Pour reconstruire églises, mairies, écoles, fermes ou maisons, ceux-ci jettent leur dévolu sur la brique (de couleur rouge) et se piquent d’utiliser les styles en vogue à l’époque, comme l’Art Déco ou le régionalisme. Arpentez les villes et villages de Roisel, Villers-Faucon, Chaulnes ou Nesles pour découvrir toute la diversité d’une architecture aussi étonnante que méconnue.

Guide du Routard, Santerre Haute Somme, Péronne et Ham (Picardie), par Philippe Gloaguen, Jean Tiffon, Véronique de Chardon et Stéphane William Gondoin, éditions Hachette, 2020.

par Philippe Gloaguen, Jean Tiffon, Véronique de Chardon et Stéphane William Gondoin, éditions Hachette, 2020
par Philippe Gloaguen, Jean Tiffon, Véronique de Chardon et Stéphane William Gondoin, éditions Hachette, 2020© DR

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content