Citytrips: 6 villes alternatives d’Europe, à découvrir en amoureux

. © iStockphoto

Lassé de Paris et Venise ? Voici six destinations poétiques qui sortent de l’ordinaire. Pour réconcilier les adeptes du 14 février et ceux qui estiment que l’amour,  » ça se fête toute l’année « , nous avons sélectionné des villes proches, pour une escapade last minute, mais qui combleront aussi ceux qui préféreront y roucouler plus tard.

Marseille, la démonstrative

C’est la destination parfaite pour ceux qui veulent clamer haut et fort leur passion. Dans cette cité, si grandiloquente que l’on y raconte qu’une simple sardine parvint un jour à boucher tout un port, allez vous susurrer les mots bleus dans le pittoresque vallon des Auffes. Ce port de poche, coincé entre deux falaises, vous donnera l’impression que la force de vos sentiments suffit à arrêter le temps. Continuez d’exploiter cette faille temporelle avec chic et panache : mettez les pieds sous une table dessinée par Charlotte Perriand au Ventre de l’Architecte, le restaurant gastronomique installé dans la Cité radieuse de Le Corbusier. Pour la promenade digestive, profitez des allées, entre plage et verdure, du tout proche parc Borély, cher au coeur des Marseillais.

marseille.intercontinental.com

L’option Saint-Valentin. Soyez sur le Vieux-Port à 19 heures, le jour J, pour le Grand baiser. Un câlin à l’unisson sur fond de spectacle de feu et lumière orchestré par le Groupe F. Réservez également une chambre à l’Intercontinental qui installera d’élégantes bulles transparentes sur sa terrasse, pour profiter d’un dîner avec vue des plus charmants.

Amour éternel. Vous avez jusqu’au 1er septembre pour aller vous gorger de passion à l’ombre de la Canebière. Les activités du week-end ne sont en effet que le coup d’envoi d’un large festival nommé MP2018, Quel Amour ! et qui a pour objectif de  » laisser la culture vous déclarer à nouveau sa flamme « .

Marseille, la démonstrative
Marseille, la démonstrative© PHOTOS : GETTY IMAGES

Vérone, va piano

Sous l’incontournable balcon reconstitué de la Maison de Juliette (23, via Cappello), recueillez-vous en pensant au très mauvais sens du timing des amants maudits les plus célèbres de la littérature. Tirez de leur mortifère précipitation une leçon pour éviter tout rendez-vous manqué avec le bonheur du week-end et prenez le temps de flâner, d’errer, de passer la tête par les portes entrebâillées. Dans cette ville qui a su valoriser son héritage architectural, vous tomberez sur d’étonnants joyaux telles ces inattendues ruines romaines qui surgissent du sous-sol d’une boutique Benetton, dans la luxueuse Via Mazzini. Au coeur de l’ancienne place forte, ce sont 2 000 ans d’histoire qui se lisent sur les murs et se fondent à l’animation des marchés et autres délices de la cité moderne.

www.veronainlove.it et www.guideverona.net

Vérone, va piano
Vérone, va piano© PHOTOS : GETTY IMAGES

L’option Saint-Valentin. La ville organise la quatorzième édition de son festival Verona in Love (du 14 au 18 février), truffé d’événements allant de l’aperitivo romantique aux déclamations de poèmes, en passant par la décoration de nombreuses artères sur le thème de l’amour.

Amour éternel. Est-ce l’admirable travail de mise en lumière ou le fait que l’obscurité matche si bien avec ses ruelles anciennes ? Toujours est-il que Vérone la pudique semble dévoiler un peu plus de sa splendeur quand, tel Roméo, elle se pare  » du manteau de la nuit « . La preuve avec un itinéraire nocturne accompagné de Christina, une Véronaise francophone.

Vérone
Vérone© Getty Images

Toulouse, la violette

Dites-le avec des fleurs. Troquez l’épineux bouquet traditionnel contre deux billets pour la Ville rose. Son emblème est la violette, fleur d’hiver qui symbolise la véracité et la profondeur des sentiments. Démarrez votre parcours à la Maison qui lui est dédiée, face à la gare (3, boulevard Bonrepos). Sur cette péniche des années 30, découvrez les liens entre le végétal et la capitale de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Glissez dans vos poches les célèbres bonbons mauves, avant de poursuivre la balade en longeant le canal du Midi, puis de piquer vers le coeur historique qui bat autour de la cathédrale Saint-Etienne.

Face aux méandres de ruelles se trouve la fière Garonne dont les ponts, à eux seuls, mériteraient une visite d’inventaire. Franchissez le fleuve et allez aux Abattoirs (76, allée Charles-de-Fitte). Ce musée d’art moderne et contemporain accueille, entre autres, une singulière tenture magistrale de Picasso, La dépouille du Minotaure en costume d’Arlequin, dans laquelle le maître a glissé des évocations de son amour brûlant pour Dora Maar.

paysdoc.com

L’option Saint-Valentin. Dimanche 11 février, l’agence Pays d’Oc organise une découverte pédestre de 2 heures sur le thème  » Toulouse, mon amour « . Passions éclatantes, romances contrariées, plus belles déclarations et râteaux historiques seront révélés au gré des artères de la cité.

Amour éternel. D’autres  » histoires de  » sont proposées au fil de l’année avec, par exemple, une  » balade des lucioles « , en soirée, qui devrait donner des envies de contemplation, main dans la main, aux randonneurs urbains.

Toulouse, la violette
Toulouse, la violette© PHOTOS : GETTY IMAGES

Tallinn, célébration de l’Amour universel

Depuis le belvédère de Kohtuotsa, l’on se croirait face à un petit village de poupées, protégé par un mur de verre et d’acier. Cette dynamique capitale renferme un centre historique médiéval romantique à souhait, surtout quand la neige vient saupoudrer les toits. Aux rondeurs des clochers à bulbes répondent les anguleux vestiges d’un passé soviétique et les lignes inventives de créateurs de mode et de design. N’omettez toutefois pas de savourer Tallinn comme il se doit, la ville compte en effet nombre de restaurants de haut vol comme le Noa, avec sa vue sur la mer, ou encore le plus central Ö qui célèbre la tradition nordique et les produits locaux.

www.noaresto.ee et restoran-o.ee

Tallinn, célébration de l'Amour universel
Tallinn, célébration de l’Amour universel© PHOTOS : GETTY IMAGES

L’option Saint-Valentin. Les Estoniens ont choisi de célébrer l’Amour sous toutes ses formes, le 14 février. Lors de Sõbrapäev, pas besoin d’être en couple pour s’échanger des cadeaux et des voeux. Amis, famille, tout le monde affiche ses sentiments.

Amour éternel. Dans la catégorie des cadeaux entre époux, Pierre le Grand a placé la barre très haut en offrant à la tsarine Catherine un somptueux palais rose et blanc, agrémenté d’un superbe espace vert. Si vous ne craignez pas la comparaison, allez admirer l’élégant parc de Kadriorg, à l’est de la ville.

Tallinn, célébration de l'Amour universel
Tallinn, célébration de l’Amour universel© PHOTOS : GETTY IMAGES

Glasgow, parfum d’Éden

Sur une châsse en bois, mise à l’honneur dans l’élégante Blessed John Duns Scotus R C Church, vous pourrez lire en lettres d’or  » saint Valentin « . Des reliques du martyr romain, disséminées de par l’Europe (et jusqu’à Montignies-sur-Sambre), Glasgow aurait reçu un avant-bras. Mais dans la cité de Trainspotting, c’est sur un autre symbole que l’on a envie de vous orienter : l’oeuvre de Charles Rennie Mackintosh. L’architecte, qui dessina notamment la sublime Glasgow School of Art, n’a jamais caché l’influence de son épouse, l’artiste Margaret MacDonald, et la passion qu’elle lui inspirait. On peut retrouver une reproduction de leur demeure à l’université. En outre, il n’y a pas de meilleure année que 2018 pour découvrir le travail du créateur Arts and Crafts ; sa ville natale a décidé de le célébrer en grande pompe pour les 150 ans de sa naissance.

www.facebook.com/mysticalgardensglasgow et www.ubiquitouschip.co.uk

L’option Saint-Valentin. Tels Adam et Eve, baladez-vous au jardin d’éden, grâce aux Mystical Gardens. Du 15 au 25 février, l’envoûtant parc botanique accueille artistes de rue et maîtres des lumières pour un parcours interactif enchanteur qui serpente entre les pépites végétales.

Amour éternel. Quoi de plus romantique qu’un repas sous les étoiles, abrités bien au chaud sous une verrière ? Ubiquitous Chip est la rencontre d’une mini jungle urbaine avec des nappes en épais coton blanc et une carte bien balancée.

Glasgow, parfum d'Éden
Glasgow, parfum d’Éden© PHOTOS : GETTY IMAGES

Hambourg, l’autre Venise du Nord

Si les canaux de Bruges, Amsterdam ou Stockholm sont bien connus, on ignore souvent qu’Hambourg a tout le potentiel aquatique pour briguer le titre de  » Venise du Nord « , la richesse des mélanges de genres en plus. En bordure de l’Elbe, le paysage est composé d’îlots romantiques et semble écrire une ode au rapprochement des âmes avec son incroyable succession de ponts (plus de 2 000 à travers la ville). Aux promenades sur les voies d’eau et le joli lac d’Alster, préférez un plus insolite tour en bateau dans l’incontournable port. A la station Landungsbrücken, optez pour une visite commentée ou montez à bord du ferry de la ligne 62 avec votre simple titre de transport, pour découvrir entre autres les majestueuses silhouettes de verre du quartier d’Hafen City.

hamburg.institutfrancais.de

L’option Saint-Valentin. Retombez en enfance et assistez à L’Heure du conte organisée, le 15 février, par l’Institut français. Entre Le loup qui cherchait une amoureuse et L’amoureux de Rebecca Dautremer, il n’y sera question que de rencontres et d’âmes soeurs.

Amour éternel. Guettez les jeunes mariés sur le parvis de l’Hôtel de ville. La Rathaus, démonstration de force néo-Renaissance, est un monument très emblématique d’Hambourg.

Hambourg, l'autre Venise du Nord
Hambourg, l’autre Venise du Nord© PHOTOS : GETTY IMAGES

Partner Content