Cuba: la communication aux touristes belges est difficile

Les voyageurs belges de TUI présents à Cuba sont tous en sécurité, mais le tour-opérateur éprouve des difficultés à entrer en contact avec ces touristes pour leur transmettre des informations, a indiqué le porte-parole Piet Demeyere. « Les autorités cubaines sont en charge de toute l’opération, ce qui rend l’accès aux informations compliqué. Nous sommes dès lors en contact avec le consulat et les Affaires étrangères. »

Personne ne peut sortir des hôtels à Cuba, pas même les représentants du tour-opérateur. TUI a dès lors envoyé un SMS à l’ensemble de ses voyageurs pour savoir si tout allait bien. En Floride, TUI n’a pas eu vent de voyageurs en difficultés.

Entre-temps, Irma a été rétrogradé en catégorie 2. TUI a des vols programmés mardi vers Miami et Cuba, mais il n’a pas encore été confirmé si ceux-ci pourraient effectivement être opérés.

Le vol TUI à destination de Bruxelles n’avait pas pu être effectué samedi, l’avion n’ayant initialement pas pu quitter le sol belge à destination de la Floride. Le tour-opérateur a tenté, en vain, de faire programmer l’atterrissage à l’aéroport de Orlando Sanford, celui de Miami ayant déjà été fermé, mais l’accès lui a été refusé.

Entre-temps, TUI a conseillé à ses voyageurs de se rendre à Orlando et d’y prendre un hôtel dont les nuits leur seraient remboursés. Il a également recommandé de suivre les instructions des autorités. Le tour-opérateur est aussi présent en République dominicaine, mais le passage d’Irma n’y a provoqué que des dégâts limités.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content