Trois séjours d’exception en Europe… pour s’en mettre plein la vue

© Henrique Seruca
Nicolas Balmet

En quête d’évasion? Voici nos découvertes et bons plans afin de bourlinguer l’esprit avisé. Cette semaine, trois nouvelles adresses incroyables pour s’offrir un séjour avec vue.

Le grand bleu

Cela faisait quinze ans que la côte Amalfitaine, en Italie, n’avait pas accueilli de nouveau projet hôtelier. Autant dire que l’ouverture du Borgo Santandrea, aujourd’hui, attire tous les regards. Son atout phare? Un design fifties épuré qui rend hommage au célèbre architecte Gio Ponti, avec des murs blanchis à la chaux, du marbre venu de Toscane et des Pouilles, des faïences de la ville voisine de Salerne ou du mobilier iconique signé (entre autres) Molteni&C. L’apothéose? Un superbe jardin-terrasse pour siroter des bulles à l’ombre des citronniers, avec un décor qui s’ouvre sur un horizon méditerranéen d’un bleu éclaboussant.

© VSM
Dès 528 euros la nuit. borgosantandrea.it

Pépite ibérique

Ian Schrager, cofondateur du Studio 54 et inventeur du concept même de boutique-hôtel, a encore frappé. Cap sur la capitale espagnole pour apprécier son ambitieux The Madrid Edition, écrin de luxe que le promoteur américain a voulu aussi beau que cool. Etabli dans une ancienne banque, le lieu déploie des espaces (vraiment) démesurés. Mais surtout, au sommet, il y a Oraya, restaurant supervisé par le chef péruvien Diego Munoz. Avec, dans son prolongement, ni plus ni moins qu’une piscine à débordement offrant une vue – sans rivale existante – sur les toits de Madrid.

© Joe Thomas
Dès 747 euros la nuit. editionhotels.com/madrid/

Bain de nature

C’est au cœur d’un domaine de 220 hectares que s’est posé le Praia do Canal Nature Resort, dont les 56 chambres comptent (déjà) parmi les plus convoitées d’Algarve. Une terre sauvage, silencieuse et isolée qui gagne encore en aura à la nuit tombée, lorsque la voûte céleste dévoile des étoiles par dizaines. En journée, les oliviers, la plage et les embruns de l’Atlantique s’occupent du reste, tandis que les clients doivent faire un choix cornélien entre les ateliers culinaires ou… les dégustations de vins organisés par les propriétaires. Dur dur, l’art de vivre à la portugaise.

© Henrique Seruca
Dès 221 euros la nuit. praiadocanal.pt

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content