En images: les endroits les plus fascinants de Croatie

© Getty Images © Getty Images/iStockphoto
Maaike Schwering Journaliste Knack Weekend

Peu de pays possèdent des paysages aussi variés que la Croatie, plébiscitée pour ses belles villes que sont Dubrovnik et Split, sa côte constellée d’îles féériques, ses splendides réserves naturelles et ses villes et ports méditerranéens.

L’île de Brac

C’est la deuxième île de l’Adriatique (40 kilomètres sur 13). Située au large de Split, l’île aurait 260 jours de soleil par an. Les touristes la visitent surtout pour ses plages et ses pins.

Dubrovnic

Dubrovnik est une magnifique ville fortifiée au centre piétonnier et superbes bâtiments historiques. La ville peut aussi se targuer d’une situation magnifique : elle est bâtie sur une péninsule, au pied d’une chaîne de montagnes de calcaire entourée de plantes subtropicales d’arbres au large d’une côte constellée de petites îles paradisiaques.

La jolie île de Hvar

Située au large de Split, Hvar est parfois surnommée l’île de la Lavande. C’est une île superbe aux plages spectaculaires, vignobles verts et champs de lavande qui dégagent un parfum divin.

La ville de Hvar vaut également la visite : ses fortifications du 13e siècle, ses palais gothiques, églises magnifiques, ancienne forteresse et son célèbre théâtre construit en 1612, le plus ancien d’Europe. Hvar affiche le nombre le plus élevé d’heures d’ensoleillement de Croatie et attire de nombreux jetsetters.

Le parc national de Kopacki

Située à l’est de la Croatie, cette région marécageuse abrite plus de 260 d’espèces d’oiseaux différentes.

Korcula, son île et sa ville

Située à 50 kilomètres du continent, l’île de Korcula est surtout connue comme lieu de naissance de Marco Polo. Korcula est une île pittoresque aux forêts vertes, vignobles, oliviers, plages de sable, baies magnifiques et jolis villages historiques. La petite ville fortifiée de Korcula aux bâtiments de style Renaissance est parfois surnommée la « petite Dubrovnik ».

Le parc national de Kornati Rit

Ce parc national se compose de 140 îles inhabitées qui émergent de la mer. Il vaut la visite pour ses récifs de corail et ses îles aux criques magnifiques. Les îles abritent également de nombreux vestiges du passé : des ruines illyriennes, une forteresse byzantine, un château vénitien, etc.

Le parc national de Kornati Rit© iStock

Krka, et ses cascades

Un parc aux lacs cristallins et chutes d’eau spectaculaires, en particulier la cascade de Skradin.

Le parc de Mljet

Situé sur l’île de Mljet, le parc national est connu pour ses forêts de pins, ses lagunes bleues et ses deux lacs salés. Au milieu de l’un d’eux émerge un cloître de bénédictins du 12e siècle.

Les lacs de Plitvice

C’est l’une des plus belles réserves naturelles d’Europe: 16 lacs bleu-vert à différentes hauteurs reliés par 92 chutes d’eau. Chaque année, ce site du patrimoine mondial accueille un million de visiteurs, mais en se promenant dans le vaste parc, on ne les remarque guère.

La ville de Porec

Porec est une ville portuaire animée d’Istrie. Le complexe épiscopal de sa basilique euphrasienne figure sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. Construite au sixième siècle, l’église a été étonnamment bien conservée. Longtemps aux mains de Venise, le centre de Porec abrite un nombre élevé de palais et de maisons en palais vénitien.

Pulac, la pittoresque

Pula est une pittoresque ville méditerranéenne au large de l’Adriatique qui séduit par ses ruelles, ses places cachées, sa cathédrale du cinquième siècle et son Amphithéâtre romain du premier siècle avant Jésus-Christ qui abritait les combats de gladiateurs.

Pula ©iStock

Rovinj et ses petites îles colorées

Rovinj est un archipel de 20 petites îles. Situé sur une péninsule, Rovinj possède un charmant port, des petites rues pavées, des maisons colorées, des arcs et des escaliers. En été, elle organise presque quotidiennement des événements festifs, des festivals et des concerts.

La ville côtière de Split

Une ville côtière artistique et vivante, surtout connue pour le Palais de Dioclétien, l’un des palais les mieux conservés de l’époque romaine.

Varazdin, la petite Vienne

Parfois surnommée parfois « la petite Vienne », Varazdin est une ville baroque aux tons pastel parfaitement conservée. La cité doit son surnom à sa richesse architecturale, notamment un château majestueux, à son statut de capitale du pays entre 1757 et 1776. Les meilleurs architectes du pays avaient été mandés pour donner une allure royale à Varazdin.

La fameuse Grotte bleue de Bisevo

Fermée jusqu’en 1989 aux étrangers à cause de la présence d’une base navale, Vis est l’île la plus éloignée du continent croate. Aujourd’hui encore, elle accueille moins de touristes que d’autres endroits de Croatie. Ne manquez surtout pas la Grotte bleue de l’île déserte de Bisevo.

Zadar

À Zadar, les reflets du ciel méditerranéen dans l’eau de la mer nimbent toute la ville de bleu. Vieille de 3000 ans, la ville de la côte dalmate est l’ancienne capitale de la Croatie. Les traces de sa longue histoire se retrouvent dans le mélange de ruines romaines, d’architecture médiévale et d’églises magnifiques dont l’Église Saint-Donat, une église de style préroman du neuvième siècle. Zadar est également célèbre pour son légendaire coucher de soleil.

Zagreb, la capitale

Très animée, la capitale Zagreb est l’une des plus anciennes villes universitaires d’Europe. À la fois continentale et méditerranéenne, Zagreb est connue pour son offre culturelle abondante.

Vieille de plus de 900 ans, la cité abonde de parcs, de jardins et de bâtiments du 19e siècle. Entre la vieille ville haute et la ville moderne basse, il y a une différence de hauteur de presque 40 mètres. Ne manquez pas le palais de l’archevêque en face de la cathédrale Saint-Stéphane.

Zagreb© iStock

Partner Content