Naviguer en Croatie: sauter d’île en île et dormir dans une baie déserte

Maaike Schwering Journaliste Knack Weekend

Avec 6278 kilomètres de côtes et 1244 îles, il n’est pas étonnant que la Croatie soit, et depuis longtemps, une destination prisée par ceux qui aiment passer leurs vacances sur un bateau. Passez d’une île à l’autre dans l’archipel des Kornati, faites une halte dans l’une des nombreuses baies et criques, visitez le célèbre phare de Palagruza et faites une halte dans les magnifiques îles Elaphiti. Et que ce soit en voilier, en bateau à moteur, en yacht ou encore en kayak: le choix est vaste !

L’archipel Kornati

Depuis trente ans, la Croatie est connue comme une destination dotée d’excellentes infrastructures pour les plaisanciers. Le long de la côte on trouve plus de 60 marinas et toutes sortes d’installations saisonnières sur des îlots isolés et dans des baies. Ce qui fait que, presque partout le long de la côte, il est possible de s’amarrer en toute tranquillité. Mais aussi de louer facilement un bateau si vous n’en possédez pas et/ou de trouver un équipage si vous le souhaitez.

Mljet
Mljet © Getty

Mais la meilleure raison pour passer des vacances nautiques en Croatie est la beauté de sa côte. La Croatie compte exactement 1244 îles, îlots et rochers dont beaucoup possèdent d’innombrables petites et grandes baies, plages, grottes et falaises. La côte offre aussi pléthore de charmantes villes côtières et pas moins de cinq parcs nationaux. Trois d’entre eux sont des parcs marins typiques (Brijuni, Kornati et Mljet), un autre plonge dans la montagne (Paklenica) alors qu’un cinquième allie mer et fleuve (Krka). Pour découvrir leur beauté, il suffit d’orienter les voiles dans la bonne direction. 

Entre histoire et lieux d’amarrages à couper le souffle

Les premières traces de civilisation sur la côte croate remontent à la période néolithique, et elle ne cessera d’être habitée depuis. On trouve en Croatie des vestiges de toutes les périodes de la civilisation occidentale, dont de nombreux sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. Nombre de ces monuments culturels bien préservés peuvent être visités depuis la mer. De quoi mieux comprendre ce lien unique qui relie la Croatie à la mer puisqu’on y pratique la voile depuis toujours.

Osor
Osor © Getty Images

La qualité des infrastructures nautiques croates offrent non seulement un amarrage sûr et de qualité à un grand nombre de visiteurs, mais elles sont également situées à proximité de villes qui veulent faire plaisir à leurs hôtes. Une fois que vous êtes amarré, vous pouvez être sûr que votre bateau est en sécurité et que vous pouvez simplement vous amuser. Outre les marinas, chaque ville ou village côtier dispose d’un point d’amarrage, ce qui fait en quelque sorte de la Croatie la plus grande marina du monde.

Terre en vue en Istrie

L’Istrie est connue pour ses villes pittoresques et ses nombreuses routes du vin et de l’huile d’olive. La région dispose d’amarrages partout, comme à Kanegra au nord, au cap Kamenjak au sud de la côte ouest et dans la magnifique baie de Tunarica et les falaises de Brseč à l’est.

Rovinj
Rovinj © getty

Rovinj : un beau point de départ pour un voyage sur les flots

La marina ACI de Rovinj est protégée du vent par l’îlot de Sveta Katarina. Depuis cette charmante ville à l’architecture médiévale, vous pouvez visiter l’archipel de Brijuni, le seul parc national d’Istrie, à seulement douze milles nautiques de Rovinj.

Pula, bain d’histoire

Pula vaut à coup sûr une visite. La région possède d’anciens bâtiments romains parfaitement conservés, dont l’un des plus célèbres amphithéâtres du premier siècle, l’Arena, qui est le sixième plus grand du monde. C’est aussi l’un des amphithéâtres les mieux conservés de l’Antiquité et il est aujourd’hui utilisé en été pour des festivals de cinéma et divers événements culturels.

Pula
Pula © Getty

D’excellentes marinas dans le Kvarner

Depuis l’Istrie, vous pouvez facilement rejoindre la région de Kvarner. D’Opatija au nord à Karlobag au sud, on trouve d’excellentes marinas sur la côte et sur les îles environnantes. L’une des plus belles îles du monde est Krk, et plus particulièrement sa partie sud. Très animée, vous y trouverez aussi une grande variété de fleurs et de plantes.

En raison d’un fort vent du nord, le nord de Krk et certaines autres îles de cette région sont presque déserts. Mais cela en fait aussi un excellent spot pour les véliplanchistes. Depuis la côte sud de Krk, les plaisanciers peuvent facilement se rendre à Rab, où ils peuvent visiter la ville médiévale, ou à Cres, où vous trouverez un endroit paisible et tranquille pour prendre un bain de nature.

L’étape suivante est Lošinj et son port, Mali Lošinj. Cette région possède de magnifiques baies où l’on peut se baigner et, avec un peu de chance, même apercevoir des dauphins.  Vous cherchez l’aventure ? Vous pouvez ensuite opter pour la route nautique inhabituelle qui vous mènera aux deux îles Grgur et Goli Otok, qui ont longtemps servi de prisons.

Goli Otek
Goli Otek © getty

La région de Kvarner est célèbre pour son offre oenogastronomique. Lors de votre visite dans cette partie de la Croatie, ne manquez donc pas de goûter au fameux vin Žlahtina de Vrbnik et aux célèbres langoustines du Kvarner.

La ville impériale de Split

La région de Split est l’un des points forts de la côte Adriatique. Vous pouvez naviguer entre les îles de Drvenik Veli et Mali, Šolta, Brač, Hvar, Šćedro, Vis et Biševo. Chaque île a ses propres caractéristiques et particularités. Cet archipel de Dalmatie centrale offre de nombreux activités, une nourriture délicieuse et de magnifiques amarrages pour les plaisanciers.

Split
Split © Getty

Dans la ville de Split, les activités culturelles sont nombreuses et vous pouvez vous immerger dans une vie nocturne des plus animées. Pendant la journée, vous pouvez visiter le centre historique. Le palais de l’empereur romain Dioclétien a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que monument important de l’Antiquité tardive.

L’île ensoleillée de Hvar est tout simplement incontournable. Le beau port est l’endroit d’arrivée principal, mais il y a aussi d’autres mouillages sur l’île et une marina ACI sur l’île de Sv. Klement.

Sur l’île de Vis, il y a les grottes de Medviđa Špilja et Stiniva Cove, tandis qu’à proximité, sur l’île de Biševo, vous trouverez Modra Špilja (grotte bleue) et sur l’île de Ravnik, Zelena Špilja (grotte verte), qui offre des eaux turquoise et une riche histoire.

Passer la nuit dans une baie inhabitée

Nulle part ailleurs vous ne pourrez mieux apprécier la beauté de la côte Adriatique qu’en passant la nuit dans l’une des nombreuses baies inhabitées des îles croates. Jetez l’ancre à l’endroit même où les navires illyriens et les galères romaines se sont amarrés il y a des milliers d’années et profitez d’un environnement tout aussi magnifique dans l’un des rares endroits de la Méditerranée encore vierge de toute civilisation.

Hvar
Hvar © Getty

Aujourd’hui, ces baies sont équipées de bouées d’amarrage, qui garantissent une bonne nuit de repos tout en protégeant les fonds marins et sont bien moins chères qu’un port. Cette solution est idéale lorsque le temps exige un amarrage sûr, mais que vous préférez ne pas passer la nuit dans un port pour profiter de l’harmonie et de la beauté qu’offre la pleine nature. En s’éloignant simplement un peu des mouillages et routes les plus populaires, on peut savourer le calme et se réveiller sans autres touristes. Mais aussi nager dans une eau cristalline sans personne autour et observer le ciel étoilé en toute tranquillité. Le paradis en somme.

Partner Content