Privées de passagers, certaines compagnies aériennes optent pour le transport de marchandises

.

De nombreuses compagnies aériennes utilisent actuellement certains de leurs avions passagers en stationnement comme avions cargos. La demande de transport de fret est en effet très élevée en ces temps de crise du coronavirus, ce qui permet à ces entreprises d’accumuler un certain revenu supplémentaire.

Il existe actuellement un besoin mondial de vols supplémentaires d’avions cargos, par exemple pour transporter des masques buccaux et autres équipements de protection, des médicaments ou de la nourriture. L’annulation de plusieurs milliers de vols passagers dans le monde entier a également des conséquences car les appareils transportent alors normalement aussi du fret (ce qu’on appelle le belly cargo). Et cette cargaison doit également atteindre sa destination.

Ces derniers jours, des compagnies comme American Airlines, Delta, Korean Air Lines et Qantas ont fait savoir qu’elles allaient utiliser leurs avions passagers pour effectuer des vols de fret uniquement.

Aux Pays-Bas, KLM a décidé d’en faire de même, selon ce que rapportait le Financieele Dagblad il y a quelques jours. Attirée par les tarifs astronomiques payés pour le fret aérien, la compagnie néerlandaise utilisera des appareils pour passagers vides afin de transporter des marchandises à destination et en provenance de pays comme l’Amérique et la Chine, d’après le journal néerlandais.

Mercredi, c’est Lufthansa qui a annoncé qu’elle avait utilisé un avion passagers pour emmener du fret régulier à Shanghai et pour en rapporter 30 tonnes de produits médicaux. Des photos publiées par l’entreprise allemande sur Twitter montrent comment les boîtes sont empilées sur les sièges et dans les porte-bagages de l’avion.

https://twitter.com/airplusnews/status/1242802138310475777air plus newshttps://twitter.com/airplusnews

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

550rich3153600000Twitterhttps://twitter.com1.0

Au contraire de Swiss, qui a annoncé qu’elle en ferait de même, Brussels Airlines, elle aussi filiale de Lufthansa, n’a pas l’intention de recourir à ce type d’opérations. « Nous avons étudié la possibilité mais il n’est pas économiquement viable pour nous de transporter uniquement des marchandises », explique sa porte-parole Kim Daenen. La compagnie a temporairement suspendu tous ses vols réguliers et la majorité de son personnel est au chômage économique afin de réduire les coûts autant que possible. Les taux de fret plus élevés ne suffisent pas à compenser le coût de la réactivation des avions.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content