Cosmétiques et produits d'hygiène: la liste des produits contenant des perturbateurs endocriniens et allergènes s'allonge

21/02/17 à 15:05 - Mise à jour à 16:07

Il y a un an, l'association française de consommateurs UFC Que Choisir lançait un pavé dans la mare en établissant une liste de 185 produits cosmétiques et d'hygiène testés révélant la présence de substances inquiétantes. Un an plus tard, la même organisation revient à la charge en mettant sa liste à jour. Elle s'élève désormais à 419 produits, et déplore l'inertie du secteur pour revoir ses formules et les rendre plus saines.

Cosmétiques et produits d'hygiène: la liste des produits contenant des perturbateurs endocriniens et allergènes s'allonge

© istock

En février 2016, l'Union Française des Consommateurs avait passé au crible près de 200 produits d'hygiène quotidienne. Ce 20 février, c'est une liste de 419 produits d'hygiène qu'elle vient de publier, avec gels douche, dentifrices, shampooings, déodorants, crèmes hydratantes, laits corporels ou produits antirides.

Ainsi, 11 composants indésirables ont été trouvés dans 400 cosmétiques. L'association a été particulièrement vigilante sur la question des perturbateurs endocriniens tels le BHA ou les butyl- et propyl-parabens, des conservateurs retrouvés notamment dans un rouge à lèvres ou une crème pour les pieds.

Cette liste pointe également les substances qui peuvent être combinées à des allergènes. Par exemple ce gel purifiant destiné aux peaux acnéiques, qui "contient non seulement des perturbateurs endocriniens : le triclosan et le propylparaben, mais en outre le mélange très allergisant MIT - MCIT !". Un effet cocktail souvent redouté par les spécialistes.

Du côté des bébés, outre les composants, c'est l'usage des qualificatifs se voulant rassurant qui est aussi mis en cause : en effet, même si les "hypoallergénique" ou "sans paraben" s'y affichent, on trouve encore du phenoxyethanol, un conservateur toxique pour le foie dans certains produits pour nourrissons et bébés très populaires.

Ainsi, même si quelques marques ont revu leur composition de certains de leurs produits pour en retirer les ingrédients incriminés dans la première enquête de l'association, celle-ci déplore la rareté des reformulations : "Mais ces changements de formules restent malheureusement bien trop rares, puisqu'un an après notre première étude, 90% des produits incriminés en 2016 contiennent toujours les mêmes substances indésirables, au détriment de la santé des consommateurs !".

Cosmétiques et produits d'hygiène: la liste des produits contenant des perturbateurs endocriniens et allergènes s'allonge

© UFC Que Choisir

Pour permettre au consommateur de s'éclairer et faire des choix judicieux et plus sain, et agir par son acte d'achat plus responsable, l'UFC Que choisir met en accès livre la liste complète de ces 419 produits d'hygiène testés via ce lien Comparatif d'ingrédients indésirables. Autre outil, ses fiches explicatives faisaient le point sur chacune des 11 familles d'ingrédients à éviter ; Et enfin une carte repère téléchargeable et imprimable, qui permet au consommateur de repérer ces substances au moment de l'achat.

Rappel : L'UFC Que Choisir est la première association de consommateurs de France, indépendante de l'état, des syndicats, des producteurs et des distributeurs depuis 1951.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos