Un restaurateur inculpé d'homicide involontaire pour un curry à emporter

26/03/15 à 15:42 - Mise à jour à 15:40

Source: Belga

Le propriétaire d'une chaîne de restaurants indiens du nord de l'Angleterre a été inculpé pour homicide involontaire, après la mort de l'un de ses clients allergique aux cacahuètes, qui avait mangé un curry à emporter.

Un restaurateur inculpé d'homicide involontaire pour un curry à emporter

© REUTERS

Paul Wilson, 38 ans, a succombé à son domicile à un violent choc anaphylactique en janvier 2014, peu après avoir goûté au plat acheté au restaurant Indian Garden d'Easingwold. Mohammed Zaman s'est vu inculpé mercredi d'"homicide involontaire par grave négligence" en dépit du fait que l'incident soit intervenu avant l'entrée en vigueur d'une législation rendant obligatoire la présence d'une étiquette signalant la présence d'arachides dans tout met emballé.

Le Trading standard, agence gouvernementale chargée de la protection des consommateurs, a engagé ces derniers mois des poursuites contre plusieurs restaurants utilisant dans la composition de leurs plats des cacahuètes -aussi appelées "amandes du pauvre"- au lieu des amandes (plus chères) annoncées au menu.

Mohammed Zaman a par ailleurs été inculpé d'entrave à la justice et d'infraction à la législation sur l'emploi d'immigrants illégaux. Il sera déféré le 24 avril devant un tribunal de Northallerton.

C'est la première fois qu'une inculpation d'homicide involontaire est prononcée dans pareilles circonstances, a relevé jeudi le quotidien Daily Telegraph selon qui une dizaine de personnes succombent chaque année à des allergies alimentaires au Royaume-Uni. Le dernier cas signalé est celui d'un jardinier mort en septembre après avoir mangé un poulet tikka à Tow Law, dans le nord de l'Angleterre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires