Défilés Haute Couture à Paris: Gaultier met sa femme en cage

03/07/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Weekend

Jean Paul Gaultier a imaginé des cages-bijoux pour des femmes qu'il veut libres.

Défilés Haute Couture à Paris: Gaultier met sa femme en cage

© Reuters

Pour sa collection haute couture de l'hiver prochain, Jean Paul Gaultier a imaginé des cages, conçues comme des bijoux, pour des femmes galvanisées par des créations fluo.

"La femme se sent tellement libre qu'elle remet la cage: c'est le stade suprême de la libération des femmes", a déclaré Jean Paul Gaultier après son défilé haute couture hiver 08-09, dans ses ateliers de la rue Saint-Martin, hier, à Paris.

Presque chaque robe était en effet accompagnée de sa cage coordonnée, créant une architecture en volume. "Je travaille en ce moment sur un ballet d'Angelin Preljocaj, Blanche Neige, et c'est en préparant les costumes que j'ai eu l'idée de cages pour ma collection". Sur une courte robe à broderies florales, la cage de satin, bordée de renard argenté, se porte par exemple autour des bras et se retire avec des aimants.

L'enfant terrible de la mode s'est aussi amusé avec le fluo, couleur du mouvement techno, "parce que c'était drôle de l'utiliser pour la couture et de la faire très couture", a-t-il confié, ajoutant qu'il s'était inspiré du vieux film de science-fiction Tron de Steven Lisberger.

Plus le soir approche, et plus les lumières phosphorescentes jaillissent, comme dans une robe rose fluo, à volutes aériennes, portée sous une longue cape en dentelle noire. Une robe rouge carmin scintille le long du corps et se divise aux genoux en arabesques satinées, tandis qu'une écharpe de fourrure ton sur ton adoucit la silhouette. Des néons et des plumes forment la cage lumineuse d'un long fourreau drapé vert.

Les premiers modèles avaient foulé le podium d'un pas dynamique dans des tailleurs courts, chocolat, anthracite ou noir, toujours marqués à la taille par une épaisse ceinture en python. La belle de Gaultier pourra se glisser dans un tailleur smoking en trompe l'oeil qui épouse la silhouette sans la gainer.

La chanteuse Janet Jackson a pu admirer depuis le premier rang un long manteau en serpent brut et verni illuminé par un col en renard marron ou encore un trench classique en crocodile rouge. Noblesse des matières et souffle créatif sont réunis pour une allure moderne et électrisante.

La mariée était souveraine dans un tablier de fleurs blanches brodées posé sur un fond de robe argenté. Le voile, repoussé en arrière, est une cage de cercles blancs. Pour le final, des lasers verts s'agitent sur le podium tandis que les mannequins reviennent ravir une assistance conquise.

"Il y a un avenir pour la haute couture puisque je suis en train de le vivre, a conclu Jean-Paul Gaultier. J'ai pas mal de clientes. Il y a des femmes qui veulent avoir des robes exceptionnelles et qu'on s'occupe d'elles. Dans une période ou il y a soit des vêtements très bon marché soit de luxe, il y a un renouveau de la couture, avec une clientèle pour cela".

Pascal Liétout (Lexpress.fr)

RETROUVEZ LE BLOG DE DELPHINE KINDERMANS, NOTRE ENVOYEE SPECIALE A PARIS POUR LES DEFILES HAUTE COUTURE DE L'HIVER 08-09


Nos partenaires