A Londres, le clubbing aussi se fait désormais nu

29/09/16 à 16:20 - Mise à jour à 16:32

A Londres, la nudité est le nouveau dress code à adopter. Dernier activité en date à pratiquer nu : le clubbing.

A Londres, le clubbing aussi se fait désormais nu

© istock

Une discothèque du quartier de Soho à Londres, invite les Londoniens à danser, boire, évidemment, et surtout à se mettre à poil. Cette "nude night" se déroulera tous les quinze jours au The Takeover Bar et Club sur Greek Street , et ce dès le 7 octobre, soirée d'ouverture pendant laquelle adeptes du hula-hoop, musiciens et serveurs en tenue d'Adam seront mis en vedette.

Baptisées comme il se doit "Get Naked", ces soirées d'un genre nouveau, seront, du point de vue de leurs organisateurs "une plongée dans la débauche" avec "de l'alcool, des bulles et des clochards."

Le dress code stipule clairement "vêtements en option", cela signifiant que les fêtards qui souhaiteront se mettre à nu sont aussi invités à se recouvrir de peinture corporelle. A noter, pour les assoiffés, que chaque personne qui aura sauté le pas et fait tomber la chemise et le reste, se verra récompensé par une bouteille de bulles justement.

Ces soirées s'ajoutent à une série de manifestations dans la capitale britannique, qui font de la nudité le point central de l'attraction, comme ce fameux restaurant où l'on dîne nu ou encore ce rooftop (voir vidéo ci-dessous) où les clients sont invités à siroter leur boisson et prendre un bain de soleil dans le plus simple appareil. Car ou, à Londres, à en croire Joshua Walker, attaché de presse derrière l'événement, "clothes are so very 2015".

Plus d'infos sur www.getnaked.london

Nos partenaires