Le pavillon londonien à voir cet été

15/06/18 à 14:00 - Mise à jour à 14:18

Le pavillon de la Serpentine Gallery, à Londres, ouvre ses portes ce 15 juin. Il est, cette année, signé par l'architecte mexicaine Frida Escobedo et joue avec les tuiles de ciment pour offrir un volume éphémère tout en transparence, ombre et lumière.

Le pavillon londonien à voir cet été

© Frida Escobedo, Taller de Arquitectura, Photography © 2018 Iwan Baan

Chaque été, à Londres, le moment est attendu par tous les amateurs d'architecture: l'ouverture du pavillon de la Serpentine Gallery qui accueille la programmation estivale de la galerie et offre un lieu hors du temps, dans les jardins de Kensington. Pour cette édition 2018, l'édifice éphémère a été réalisé par une architecte mexicaine, Frida Escobedo. Née en 1979 à Mexico, celle-ci travaille surtout sur des rénovations d'espaces urbains.

Elle a imaginé ici un lieu "garde-temps", comme elle le qualifie elle-même, formé de deux parallélépipèdes ajourés qui définissent des cours intérieures et extérieures, à la façon des patios typiques de l'Amérique latine. Les matériaux utilisés sont par contre plutôt d'origine britannique puisqu'il s'agit notamment de tuiles de béton, qui permettent de former des parois ajourées qu'on dirait tissées. "Ce pavillon est la rencontre d'inspirations londoniennes et d'une idée que nous véhiculons à travers tous nos projets: celle du temps en architecture. Pour ce pavillon, nous considérons l'ombre et la lumière comme des matériaux et jouons avec la réflexion et la réfraction, transformant ce bâtiment en un objet qui marque l'avancée du jour."

Tout au long de l'été, des performances artistiques seront prévues le vendredi soir et un programme familial est également mis sur pied pour offrir une visite ludique des lieux.

Fanny Bouvry

Serpentine Pavilion 2018, www.serpentinegalleries.org Du 15 juin au 7 octobre prochain.

Le pavillon londonien à voir cet été

© © Frida Escobedo, Taller de Arquitectura, Photography © 2018 Iwan Baan

Elle a imaginé ici un lieu "garde-temps", comme elle le qualifie elle-même, formé de deux parallélépipèdes ajourés qui définissent des cours intérieures et extérieures, à la façon des patios typiques de l'Amérique latine. Les matériaux utilisés sont par contre plutôt d'origine britannique puisqu'il s'agit notamment de tuiles de béton, qui permettent de former des parois ajourées qu'on dirait tissées. "Ce pavillon est la rencontre d'inspirations londoniennes et d'une idée que nous véhiculons à travers tous nos projets: celle du temps en architecture. Pour ce pavillon, nous considérons l'ombre et la lumière comme des matériaux et jouons avec la réflexion et la réfraction, transformant ce bâtiment en un objet qui marque l'avancée du jour."

Tout au long de l'été, des performances artistiques seront prévues le vendredi soir et un programme familial est également mis sur pied pour offrir une visite ludique des lieux.

Serpentine Pavilion 2018, www.serpentinegalleries.org Du 15 juin au 7 octobre prochain.

Le pavillon londonien à voir cet été

© © Frida Escobedo, Taller de Arquitectura, Photography © 2018 Iwan Baan

Le pavillon londonien à voir cet été

© © Frida Escobedo, Taller de Arquitectura, Photography © 2018 Iwan Baan

Nos partenaires