Les avenues mythiques du luxe

22/05/17 à 11:50 - Mise à jour à 11:50
Du Le Vif Weekend du 19/05/17

Elles sont rares, mais les quelques avenues mythiques du luxe sont aussi symboliques de l'histoire des villes. Et des marques qui s'y sont installées.

Ces dernières semaines, une immense bâche dessinée par Karl Lagerfeld recouvre le bâtiment en rénovation à l'angle des rues Saint-Honoré et Cambon, à Paris. On y voit un portrait de Gabrielle Chanel, un sac matelassé, un 31, un camélia, un collier de perles, un noeud, les deux C entrelacés, un n°5... Et une phrase qui résume le tout : " Le patrimoine spirituel de Chanel. " C'est que l'implantation originelle de la maison fait figure d'emblème autant que ses tailleurs en tweed. Le 31 rue Cambon est bien plus qu'un patrimoine immobilier en plein coeur de la Ville lumière, c'est une adresse sacralisée, intégrée dans les récits mythiques de la griffe, témoignant de son pouvoir de création et de ses savoir-faire. Au même titre que le 13 rue de la Paix pour Cartier ou le 12 place Vendôme pour Chaumet, la géographie participe à l'image glamour véhiculée par ces grands noms qui construisent leur histoire sur l'aura de ces belles avenues parisiennes et sur les ateliers qu'elles y ont installés à leurs premières heures. Encore davantage chez Chanel, puisque c'est là que Mademoiselle habitait : son appartement privé, logé au-dessus de la boutique, est préservé comme un trésor et ouvert occasionnellement à des privilégiés.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires