6 conseils pour faire du smoothie un allié de votre santé

Mailys Chavagne
Mailys Chavagne Journaliste Web

Manger des fruits participe à la bonne santé de votre organisme. Mais une fois mixés, transformés et réduits en purée, les fruits peuvent perdre certaines vertus et ainsi devenir les ennemis de votre santé. Voici quelques conseils à suivre pour garantir un smoothie sain.

1 – Ne pas rajouter de sucre à la préparation

Mixer les ingrédients est une étape inévitable dans la préparation de votre smoothie. Les fibres que contiennent les fruits sont alors éliminées et les sucres arrivent directement dans l’estomac. Ces sucres seront diffusés dans le sang par les intestins. Même s’ils sont naturels, ils agissent de la même manière que n’importe quel autre sucre. Évitez donc d’en rajouter à votre boisson, même si le goût ne vous semble pas assez prononcé. Petite astuce : optez pour une cuillère à café de (véritable) miel pour relever les saveurs.

2 – Mélanger fruits et légumes

Ajouter un céleri ou un concombre dans votre smoothie vous semble une idée farfelue ? Et pourtant, remplacer un fruit par un légume permet de diminuer la dose de sucre présent de votre boisson. Les légumes sont en effet moins sucrés que les fruits, mais ils sont eux aussi riches en vitamines. Voici quelques idées de combinaisons fruit/légume pour un savoureux smoothie : la pomme et le cresson, le kiwi et le céleri, la pomme et la courgette, le pamplemousse et les épinards, les myrtilles et les épinards.

3 – Ne pas mettre plus de deux fruits

Ce n’est pas parce que vous multipliez les fruits que votre smoothie sera meilleur pour votre santé. Au contraire… Si vous faites, effectivement, le plein de vitamines, vous faites également le plein de sucres. En sachant qu’une portion de fruits représente environ 12 g de sucre, il est plutôt conseillé d’en limiter le nombre. Mixez donc au maximum un fruit entier, et la demi d’un autre, ajoutez de l’eau et pourquoi pas quelques protéines (comme du lait végétal) et un légume.

4 – Le consommer immédiatement

Vous préparez un smoothie de bon matin, dans le but de le consommer au bureau, lors d’une petite pause que vous vous octroyez en milieu de matinée ? « Grossière erreur », vous diront certains spécialistes. Et pour cause, « les vitamines sont très fragiles. Si on laisse la boisson à l’air pendant dix minutes, elle se retrouve appauvrie en vitamine C par exemple « , explique Ysabelle Levasseur au Figaro. Pour éviter la perte de vitamines, pensez au jus d’agrumes. Le jus de citron empêche en effet l’oxydation, tout en améliorant l’absorption de certains nutriments, comme le fer ou le magnésium.

5 – Ne pas se limiter au smoothie pour le petit-déjeuner

On vous le répète : le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Se contenter d’un smoothie parce que vous êtes pressé le matin est donc loin d’être suffisant. D’une part, le smoothie n’est pas équilibré, puisqu’il ne contient ni féculent, ni produit laitier (sauf bien sûr, si vous en rajoutez à votre préparation). D’autre part, sous forme liquide, le fruit ne nécessite pas de mastication. La boisson n’est donc pas rassasiante.

6 – Rajouter de l’huile dans la préparation

L’huile a la qualité de permettre à l’organisme d’assimiler certaines vitamines liposolubles (NDLR : soluble dans les graisses). N’hésitez donc pas à ajouter une demi-cuillère d’huile de lin à votre smoothie pour faire le plein de vitamines A, E, K et D.

Partner Content