De retour de voyage, le duo d’influenceurs Social Food se met aux fourneaux

Le duo The Social Food vient de lancer son second livre de recettes, inspirées de leurs voyages © National

Après avoir conquis les papilles du tout-Instagram avec des photos à l’esthétique léchée, le duo The Social Food partage, dans un nouveau livre, des recettes inspirées de ses voyages. Départ imminent et régalade garantie.

Elle, c’est Shirley Garrier, lui, Mathieu Zouhairi. Ce binôme est à l’origine du studio de création The Social Food. Le duo rassemble plus de 197 000 followers sur Instagram, et appartient à cette génération de passionnés de cuisine qui, à coups de likes, reels et stories, déferle sur la Toile. Ils se sont rencontrés il y a une quinzaine d’années et ne se sont plus lâchés depuis.

Après un voyage à Londres, le tandem fait le constat que les restaurants londoniens sont mieux mis en lumière sur les réseaux sociaux que leurs équivalents parisiens. Ni une, ni deux, le couple lance un studio qui travaille sur l’univers et l’image de la cuisine. Ainsi qu’un compte Instagram «qui met en avant quotidiennement le travail des acteurs de la food et des recettes inspirées de nos voyages, de nos enfances, de nos expériences», résument-ils.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Et le duo de préciser, en avant-propos de son premier livre, The Social Food, Carnet de recettes à la maison, qu’il «passe sa vie à manger, faire à manger, parler de manger, photographier du manger et voyager autour du manger».

Au fil de leurs plats, les jeunes gens cultivent également dans leurs productions leur goût pour une cuisine métisséé, forte de leurs origines marocaine (pour lui) et vietnamienne (pour elle). Avec en coulisses une répartition claire des tâches: Shirley aux fourneaux et Mathieu derrière l’objectif et les compositions de cocktails.

Souvenirs gourmands

Lors du premier confinement, nos touches-à-tout gourmands se sont fait connaître avec leur concept «Un jour, une recette». Aujourd’hui, ils renouent avec leurs envies d’ailleurs, accompagnées de découvertes gustatives. Avec un second recueil culinaire, associant gastronomie et souvenirs de voyages, et réunissant 100 recettes inédites inspirées de leurs pérégrinations.

Car c’est à chaque fois les valises pleines de victuailles que ces épicuriens reviennent de leurs escapades. Ici, c’est un ensemble d’épices négocié au détour d’un marché japonais. Là, un condiment déniché dans un petit boui-boui italien. Le tout soigneusement choisi, marchandé et pesé au gramme près.

Du Japon à Paris, en flânant le long du bassin méditerranéen, les mets rassemblés ici et réalisés à partir d’un fond de placard constitué avec ces ingrédients de partout, proposent des saveurs et associations surprenantes. Ainsi, un ramen aux légumes d’hiver côtoie un poisson aux wakamé et beurre noisette, des udon cacio e pepe, un banh mi aux sardines, ou encore une île flottante relevée à la pâte miso. Pour un véritable bouillon de culture appétissant.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Trois recettes pour se mettre l’eau à la bouche

Partner Content