L’art du sandwich : trois recettes de pain garni qui font faire le tour du monde

Entre Bánh mì vietnamien et pain de seigle au pastrami comme à New York, ces dernières années, l’offre de sandwichs s’est faite plus cosmopolite. Tout en ne grignotant qu’un minuscule morceau de toute la diversité en la matière, ainsi que le démontre le nouveau livre Sandwichs du monde.

Dans cet ouvrage qui s’aventure aux quatre coins de la planète pour y dénicher délices sucrés et salés, démontrant au passage qu’il y a un monde de différence entre les tartines jambon-fromage qui vous accompagnaient à l’école et le casse-croûte d’enfants d’Israël, d’Italie ou même du sud de la France, un point commun: le pain, même si celui-ci se fait blanc, complet, pita ou baguette selon les recettes rassemblées par Jesiel Maxan, amatrice assumée du genre. L’intéressée est partie d’une curiosité gourmande pour écrire son livre, lequel tente de répondre à la question de savoir pourquoi le sandwich connaît un tel engouement partout dans le monde. Un succès dont la jeune femme a pu juger de ses propres yeux puisque, avant de s’installer à Paris, elle a grandi à Porto Rico, dans les Caraïbes, puis aiguisé ses couteaux dans le domaine de la publicité à New York. De quoi goûter pas mal de versions de cet en-cas, et accumuler les recettes pour son recueil.

Et celle qui a travaillé dans les plus grandes pâtisseries de la capitale française et œuvre aujourd’hui en tant que styliste culinaire d’égrener les raisons de son intérêt pour ce plat en apparence plutôt humble. «Il est simple, on peut le manger sur le pouce, à n’importe quel moment de la journée, son prix est abordable, il peut être salé et parfois sucré, chaud, froid, grand, petit… Et aujourd’hui, il est même à la carte des plus grandes tables!» Et bientôt à la vôtre aussi? Quelle que soit votre destination cet été, vos papilles pourront en tous cas voyager au gré des 100 préparations recensées, du bokit guadeloupéen au shawarma turc en passant par la copieuse francesinha portugaise. Un périple gustatif qui commence ici, avec l’un des mets que Jesiel Maxan partage avec nous. Parce que c’est là aussi un des ingrédients du carton planétaire du sandwich: sa convivialité.

Extraits de Sandwichs du monde, par Jesiel Maxan. Photographies de Bernard Radvaner, stylisme de Jesiel Maxan, chez Hachette Cuisine. © photos: Bernard Radvaner

BAO BUNS DE POULET COMME EN CHINE

Pour huit bao buns, sauce coréenne ssamjang

  • Préparation: 15 min
  • Repos: 30 min
  • Cuisson: 5 min

Ingrédients

Pour la marinade

  • 2 poitrines de poulet crues, coupées en gros morceaux
  • 12,5 cl de lait fermenté
  • ½ c à c de sel
  • ½ c à c de poivre blanc

Pour la panure

  • 100 g de farine
  • ½ c à c de poivre noir moulu
  • ½ c à c de sel de céleri
  • 1 c à c de thym séché
  • 1 c à c de paprika
  • 1 c à c de levure chimique
  • 1 c à c de flocons de piment

Pour la garniture

  • 1 oignon rouge tranché finement
  • 1 mini-concombre coupé en petits morceaux
  • 1 petite botte de coriandre hachée
  • 2 c à c de graines de sésame

Préparation

  1. Placez le poulet dans un bol et ajoutez tous les ingrédients de la marinade. Mélangez et laissez reposer pendant 30 min.
  2. Mélangez les ingrédients de la panure, puis couvrez-en bien le poulet. Faites-le cuire avec l’huile végétale pendant 5 min environ jusqu’à ce qu’il soit doré. Placez-le ensuite dans un bol et versez la sauce ssamjang selon votre goût pour enrober tous les morceaux.
  3. Ouvrez délicatement les pains bao et garnissez-les de poulet, d’oignon rouge, de concombre, de coriandre et de graines de sésame. Servez aussitôt.

PANEER SANDWICH INDIEN

Pour 4 personnes

  • Préparation: 10 min
  • Cuisson: 20 min

Ingrédients

  • 8 tranches de pain de mie
  • ½ c à c de graines de moutarde
  • 1 c à c de graines de cumin
  • 2 feuilles de curry
  • ½ c à c de curcuma en poudre
  • 1 oignon haché
  • 2 tomates hachées
  • 2 carottes râpées
  • 1 c à c de poudre de piment rouge
  • 1 c à c de chaat masala
  • 200 g de fromage paneer râpé
  • 25 g de beurre à température ambiante
  • 2 c à s d’huile
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Dans une poêle, faites chauffer de l’huile à feu moyen, puis ajoutez les graines de moutarde, les graines de cumin et les feuilles de curry. Faites cuire quelques minutes, puis ajoutez le curcuma, l’oignon et faites revenir pendant 3 min. Ajoutez les tomates et poursuivez la cuisson jusqu’à ce qu’elles ramollissent. Ajoutez les carottes, le piment et le chaat masala. Salez et poivrez selon votre goût, et laissez cuire le temps que le tout s’attendrisse. Puis ajoutez le fromage et mélangez bien. Laissez refroidir.
  2. Etalez du beurre sur l’extérieur des tranches de pain, puis étalez 1 c à s du mélange au fromage à l’intérieur des pains, et refermez, côté beurré vers l’extérieur.
  3. Pressez délicatement et faites dorer à la poêle les sandwichs des deux côtés. Coupez les sandwichs en deux et servez aussitôt.

MALAWAH D’ISRAËL

Pour 4 personnes

  • Préparation: 15 min

Ingrédients

  • 4 galettes de pain malawah (épicerie israélienne)
  • 8 c à c de sauce tehina
  • 10 c à c de caviar d’aubergine
  • 8 tomates cerises coupées en deux
  • 200 g de poivrons grillés coupés en lanières
  • 1 poignée d’olives hachées
  • 8 cornichons malossol, en lamelles
  • 4 œufs cuits (7 min)
  • Quelques feuilles de menthe et de coriandre ciselées
  • 1 filet d’huile d’olive
  • Sauce piquante selon votre goût

Préparation

  1. Tartinez le pain malawah de sauce tehina, puis de caviar d’aubergine. Répartissez les tomates, les poivrons, les olives, les cornichons malossol et les œufs grossièrement hachés. Parsemez de coriandre et de menthe. Versez un filet d’huile d’olive et de sauce piquante.
  2. Disposez le malawah sur du papier alimentaire. Pliez la base du pain vers l’intérieur en cassant doucement le pain, puis rabattez un côté du pain sur la farce, puis l’autre. Enroulez le malawah dans le papier. Dégustez.

Partner Content