La recette du Man’ouché au zaatar, savoureuse spécialité libanaise

© Diane Hendrikx
Michel Verlinden
Michel Verlinden Journaliste

Petit par sa taille mais immense par la générosité de sa cuisine, le Liban alimente tous les fantasmes gastronomiques moyen-orientaux. La voie royale pour accéder à cet imaginaire levantin? La man’ouché, galette plate qui en condense toute la saveur grâce au zaatar, véritable poudre magique aromatique.

Man’ouché au zaatar – Pour 4 personnes

500 g de farine T45

14 g de levure fraîche de boulanger

8 c à s d’une excellente huile d’olive

6 c à s de zaatar (si possible celui de la marque Mill & Mortar)

25 g de sucre

10 g de sel fin

1 citron

1. Dans un petit bol, mélanger la levure fraîche dans 10 cl d’eau tiède. Laisser reposer 5 min.

2. Dans un grand saladier, avec un fouet, mélanger le sucre, le sel, la farine et 2 c à s d’huile d’olive. Ajouter 15 cl d’eau tiède ainsi que la levure diluée. Continuer d’amalgamer avec une seule main (il est beaucoup plus pratique de garder une main propre).

3. Faire reposer le pâton obtenu pendant 2 heures sous un torchon humide, dans une pièce chaude (20-25 °C). La pâte doit doubler de volume pendant cette opération.

4. Préchauffer le four à 230 °C.

5. Diviser le pâton en deux et l’aplatir au rouleau de manière à obtenir deux crêpes en forme de demi-lune. Marquer les crêpes avec les doigts de façon à créer des petites encoches qui vont stabiliser la garniture aromatique. Les placer sur une plaque recouverte d’une feuille de cuisson. Saupoudrer généreusement de zaatar et du reste d’huile d’olive.

6. Cuire environ 15-20 min dans la partie basse du four.

7. Arroser du jus d’un citron. Couper en parts. Déguster la man’ouché tant qu’elle est chaude (c’est impératif).

Astuce. A savourer en compagnie de poivrons cuits au four, de houmous, de feuilles de vignes et autres labneh ou crème de feta.

1
1 © Diane Hendrikx
2
2 © Diane Hendrikx
5
5 © Diane Hendrikx

Partner Content