Où trouve-t-on la meilleure praline de Belgique?

La revue professionnelle Chocolaterie a décerné pour la dixième année les Belgium Chocolate Awards. Et dans les lauréats sélectionnés parmi une cinquantaine de candidats, on retrouve des pralines, mais aussi des barres chocolatées. Et c’est à Liège que l’on trouve la meilleure.

Parmi les catégories primées des Belgium Chocolate Awards 2022, on retrouve des barres de chocolat non fourrées. Le premier prix va à une Liégeoise, Maria D’alo avec Madalo 76% Madagascar. Cette barre est faite avec des fèves de cacao à 76% provenant d’Ambanja, une petite ville du nord-ouest de Madagascar. Elle ne contient aucun autre ingrédient si ce n’est un peu de beurre de cacao et de sucre de canne. Le résultat est un chocolat profond et fort avec des notes acidulées et fruitées qui restent longtemps en bouche.

Le deuxième prix va à Nicolas Danaux avec 72% Tuerê joão evengelista.  Situé à Arbre, il a utilisé des fèves de cacao provenant d’une culture familiale en Amazonie. Sa barre est composée de 63,6% de cacao, 8,4% de beurre de cacao et 28% de sucre de canne biologique.

Le troisième prix va à Serge Storelli avec N10 (Anderlecht). Cette barre est fabriquée à partir de fèves de cacao de la variété Trinitario, caractérisées par un intérieur rosé, violet clair et blanc. Elles sont fermentées sur place pendant 7 jours avant de sécher au soleil.

Des pralines fruitées

Une autre catégorie primée est celle de la meilleure praline. Et à la première place on retrouve Tio van Ginneken à Anvers avec Coco Rosé, une praline est composée de trois couches soit une gelée litchi-rose, une ganache de chocolat blanc, noix de coco et vanille et un croquant de noix de coco caramélisée, miel et zeste d’agrumes.  

Le deuxième prix va à Lynn Van Dommelen avec Regalo aussi à Anvers. Cette praline inspirée du Yucatan est composée d’une gelée de Guanabara (un fruit mexicain qui ressemble au fruit de la passion), et d’une ganache épicés et de chocolat wholefruit Evocao de Callebaut. Le troisième prix va à Pol Deschepper avec Symbiolate (Roulers). Elle est composée d’une gelée de citron vert, orange et vanille et d’une ganache enrichie d’épices (coriandre, gingembre, clou de girofle, réglisse, cannelle,…).

Les awards récompensaient aussi les barres chocolatées fourrées. Le premier prix va à nouveau à Tio Van Ginneken qui propose une barre en trois couches, MARACUJA.

Le troisième prix va à Renzo Devleeschauwer avec strawberry champagne et se trouve à Anderlecht. Elle est composée d’une gelée de menthe et de vin blanc, d’une ganache de fraise et de citron vert et, en guise de couche croustillante, d’une brésilienne de pistache.

Partner Content