Huile pour le corps dans une burette, galets pour le bain dans une boîte à thé, gel douche dans un pot de peinture... Ces objets du quotidien ont tous en commun un ingrédient précieux : l'éternel N°5, la marque dans la marque de la maison Chanel qui célèbre cette année son centième anniversaire. D'avant-garde à l'époque de sa création, il se devait de surprendre pour donner à ses millions de fans l'occasion de lui faire la fête en beauté. C'est désormais chose faite grâce à cette étonnante collection éphémère d'objets détourés dont on aura à coup sûr envie de conserver précieusement l'emballage après usage.

Les galets de bain, 10 x 17 g, 65 euros.

Dès le 29 juin prochain, Chanel ouvre donc La Factory 5 : une usine imaginaire d'où sortiront 17 produits à l'apparence trompeuse. Le résultat? Des créations décalées et pleine d'humour qui rappelleront à certains les allées du supermarché imaginé en 2014 par feu Karl Lagerfeld pour servir de décor à l'un de ses défilés.

REUTERS
© REUTERS

"Chanel Factory 5 se saisit de la formidable capacité du N°5 à se réinventer continuellement pour se préserver, explique Thomas du Près de Saint Maur, directeur général des ressources créatives Parfums Beauté. Ce concept raconte l'éternelle jeunesse du produit, et l'idée créative qui le sous-tend. Il met également en évidence qu'un produit industriel, au packaging très fonctionnel, peut se transformer en objet unique et désirable en s'appropriant les codes identitaires du N°5, sans pour autant perdre de ses fondamentaux, à savoir sa fonctionnalité".

Le gel douche, 20 x 6 ml, 65 euros.

Comme Gabrielle Chanel aimait à s'émanciper des contraintes et à casser les codes, cette collection fun et irrévérencieuse rappelle que le luxe reste avant tout une expérience qui dépasse largement la valeur absolue de l'objet que l'on a dans les mains. A travers ce concept, la maison parisienne entend aussi revenir à l'essence même du premier packaging du N°5 à savoir un flacon tout simple, inspiré par les fioles de laboratoires, objet par nature fonctionnel et devenu iconique depuis au point d'avoir fait son entrée dans plusieurs musées d'art ou de design contemporain.

La crème corps, 150 ml, 70 euros

C'est aussi un clin d'oeil assumé au Pop Art qui prétendait transformer des objets du quotidien en oeuvre d'art. "Alors que N°5 fête ses 100 ans de célébrité, Chanel Factory 5 rappelle également que la jeunesse est avant tout un état d'esprit, poursuit Thomas du Près de Saint Maur. Celle d'oser faire un pas de côté, d'avoir la liberté d'être soi malgré les convenances, de ne pas se prendre au sérieux, d'être léger sans être frivole. Avoir l'audace de préférer la jeunesse de l'imagination à la vieillesse de l'habitude."

L'émulsion corps, 200 ml, 55 euros.

Afin de vivre à fond l'expérience de la Chanel Factory 5, plusieurs pop-up imaginés comme des "parcs d'attraction" miniatures dédiés au N°5 ont été installés dans les plus grandes villes du monde, entre autre à Paris. Des scénographies événementielles permettront au public de s'immerger dès le 29 juin prochain dans une atmosphère d'usine et de découvrir ainsi les produits de leur conception et transformation sur la chaîne de production à leur utilisation à travers des animations ludiques. Une version digitale de cette expérience sera également disponible.

L'expérience pop-up Chanel Factory 5 est accessible du 29 juin au 5 juillet, de 11h à 19h, 17 Rue Commines, 75003 Paris.

En Belgique, les produits seront proposés dès le 29 juin à la boutique Parfums et Beauté, à Anvers et sur www.chanel.com. Ainsi que du 7 au 15 août à Knokke, Albertplein - Zeedijk.

Huile pour le corps dans une burette, galets pour le bain dans une boîte à thé, gel douche dans un pot de peinture... Ces objets du quotidien ont tous en commun un ingrédient précieux : l'éternel N°5, la marque dans la marque de la maison Chanel qui célèbre cette année son centième anniversaire. D'avant-garde à l'époque de sa création, il se devait de surprendre pour donner à ses millions de fans l'occasion de lui faire la fête en beauté. C'est désormais chose faite grâce à cette étonnante collection éphémère d'objets détourés dont on aura à coup sûr envie de conserver précieusement l'emballage après usage.Dès le 29 juin prochain, Chanel ouvre donc La Factory 5 : une usine imaginaire d'où sortiront 17 produits à l'apparence trompeuse. Le résultat? Des créations décalées et pleine d'humour qui rappelleront à certains les allées du supermarché imaginé en 2014 par feu Karl Lagerfeld pour servir de décor à l'un de ses défilés."Chanel Factory 5 se saisit de la formidable capacité du N°5 à se réinventer continuellement pour se préserver, explique Thomas du Près de Saint Maur, directeur général des ressources créatives Parfums Beauté. Ce concept raconte l'éternelle jeunesse du produit, et l'idée créative qui le sous-tend. Il met également en évidence qu'un produit industriel, au packaging très fonctionnel, peut se transformer en objet unique et désirable en s'appropriant les codes identitaires du N°5, sans pour autant perdre de ses fondamentaux, à savoir sa fonctionnalité".Comme Gabrielle Chanel aimait à s'émanciper des contraintes et à casser les codes, cette collection fun et irrévérencieuse rappelle que le luxe reste avant tout une expérience qui dépasse largement la valeur absolue de l'objet que l'on a dans les mains. A travers ce concept, la maison parisienne entend aussi revenir à l'essence même du premier packaging du N°5 à savoir un flacon tout simple, inspiré par les fioles de laboratoires, objet par nature fonctionnel et devenu iconique depuis au point d'avoir fait son entrée dans plusieurs musées d'art ou de design contemporain.C'est aussi un clin d'oeil assumé au Pop Art qui prétendait transformer des objets du quotidien en oeuvre d'art. "Alors que N°5 fête ses 100 ans de célébrité, Chanel Factory 5 rappelle également que la jeunesse est avant tout un état d'esprit, poursuit Thomas du Près de Saint Maur. Celle d'oser faire un pas de côté, d'avoir la liberté d'être soi malgré les convenances, de ne pas se prendre au sérieux, d'être léger sans être frivole. Avoir l'audace de préférer la jeunesse de l'imagination à la vieillesse de l'habitude."Afin de vivre à fond l'expérience de la Chanel Factory 5, plusieurs pop-up imaginés comme des "parcs d'attraction" miniatures dédiés au N°5 ont été installés dans les plus grandes villes du monde, entre autre à Paris. Des scénographies événementielles permettront au public de s'immerger dès le 29 juin prochain dans une atmosphère d'usine et de découvrir ainsi les produits de leur conception et transformation sur la chaîne de production à leur utilisation à travers des animations ludiques. Une version digitale de cette expérience sera également disponible.L'expérience pop-up Chanel Factory 5 est accessible du 29 juin au 5 juillet, de 11h à 19h, 17 Rue Commines, 75003 Paris. En Belgique, les produits seront proposés dès le 29 juin à la boutique Parfums et Beauté, à Anvers et sur www.chanel.com. Ainsi que du 7 au 15 août à Knokke, Albertplein - Zeedijk.