En interview, Aurélien Mauny a un petit côté "boeuf bourguignon". Il faut le cuisiner, longtemps. Nul besoin de l'attendrir ou de le laisser mijoter pour révéler ses saveurs, mais l'exercice semble douloureux au point que l'on culpabiliserait presque de l'encourager à livrer son histoire. Pour le torturer davantage, organisez donc un cocktail en son honneur. Le Grand Hôtel La Cloche, mythique 5-étoiles de la Cité des Ducs, s'y est risqué pour célébrer une collaboration de dix ans avec le brillant jeune chef et saluer la sortie de son premier livre de recettes. La star de la soirée aspirait à disparaître sous une montagne de cromesquis d'escargot confectionnés pour l'occasion. Heureusement, les cuisines n'étaient pas loin et, pour un homme qui supporte très mal de se détendre quand sa brigade est en plein service, l'excuse était toute trouvée.
...