Quand il ouvre son enseigne en 1978, son objectif est limpide: unir le raffinement de la culture nippone et sa prédilection pour une alimentation aussi saine que naturelle. Après plusieurs décennies de service derrière le comptoir à sushis et sashimis, il a récemment cédé la maison à ses filles. Si Fiona et Hanna Balke ont évidemment repris le flambeau dans le respect de l'histoire, il souffle aujourd'hui sur Izumi un vent nouveau, notamment grâce à l'arrivée de deux chefs qui hissent sa cuisine à un niveau supérieur.
...

Quand il ouvre son enseigne en 1978, son objectif est limpide: unir le raffinement de la culture nippone et sa prédilection pour une alimentation aussi saine que naturelle. Après plusieurs décennies de service derrière le comptoir à sushis et sashimis, il a récemment cédé la maison à ses filles. Si Fiona et Hanna Balke ont évidemment repris le flambeau dans le respect de l'histoire, il souffle aujourd'hui sur Izumi un vent nouveau, notamment grâce à l'arrivée de deux chefs qui hissent sa cuisine à un niveau supérieur. Originaire de Nagoya, Yoshiki Sasano mise sur une approche créative, comme en témoignent son charbonnier mariné au miso blanc, son saumon fumé au bois de cerisier sakura ou son tofu maison délicatement frit. Son collègue tokyoïte Shuichi Ishige, lui, est passé maître dans la préparation des sushis. On retient particulièrement ceux à base de poisson légèrement cuit ou mariné, dont le mélange de saveurs est si audacieux qu'on n'oserait guère y verser une touche de sauce soja ou de wasabi. Le reste? Des suggestions de saison, d'étonnants sakés et des produits qui subliment des mets de première fraîcheur. Une rencontre passionnante entre deux générations et deux esprits... qui ne font qu'un.