À dire vrai, les êtres qui gravitent autour du vin inspirent la méfiance. Experts et autres spécialistes en tanins apparaissent rapidement tannants. Souvent madérisés dans leurs certitudes, ils en viennent à vous expliquer pourquoi vous avez tort d'aimer ce que vous aimez. Et, bien sûr, tort de détester ce que vous détestez. Ils savent tout et ont tout saisi: le vin naturel qui est une affaire de bobos, les flacons uniformisés des supermarchés qui se découvrent évidemment délicieux (puisqu'ils sont payés pour l'écrire), l'industrie pharmaceutique qui complote contre les vignerons... On en passe et des meilleures.
...