Genre : restaurant de coin-coin

© Michel Verlinden

L'accueil concerné plutôt qu'appointé. La situation qui se prête à une pause après une promenade en forêt de Soignes. Le cadre, aussi, qui se la joue bigarré : tables en bois, chaises en Formica ou en osier, coin enfants... Le tout glané aux puces et irradié par des toiles cirées jaunes que l'on dirait sorties d'un Matisse. Bref, l'atmosphère est à l'amitié.

La carte, elle, est simple comme un dimanche en famille. Chili con carne, tartine d'houmous, soupes, oeuf à la coque.... La cuisine, à la fois simple, pas cher (addition sous 20 euros) et saine, s'avance sans ruse.

La soupe de potiron et carotte est joliment veloutée. Pas de doute, les légumes qui ont servi à la faire sont forcément bio. Le plat ? On le choisit végétarien pour coller à l'esprit du lieu. Pour 11 euros seulement, il s'agit d'épeautre, une céréale avec de la mâche, dont le goût de noix est parfaitement rehaussé par une sauce au yaourt et au sésame.

Le coup de grâce arrive avec la sélection bien sentie de bières d'artisans : la brasserie de Jandrain-Jandrenouille qui signe un breuvage rien que pour l'endroit, mais également Dupont ou Val-Dieu.

Le Canard Sauvage, 194, chaussée de La Hulpe, à 1170 Bruxelles. Tél. : 0497 16 61 38 (par SMS uniquement).