Restaurant bruxellois notoire, le Ventre Saint Gris, à Uccle, semble toujours avoir été là. Pour cela, on aurait vite fait de passer son chemin, et on aurait tort. Plusieurs raisons. La première, sans doute la plus anecdotique au moment où l'automne prend le relais, consiste en une terrasse imprenable. La deuxième force le respect grâce à une cuisine qui fait plus que tenir la route.

On en a fait l'expérience le temps d'un ceviche de poulpe rafraîchi de basilic et de citron (17 euros) et surtout d'une côte à l'os parfumée au romarin pleine de panache (58 euros pour deux couverts) - mention particulière pour ce classique accompagné d'une béarnaise digne de ce nom et de frites croquantes. Il reste que c'est sans doute le troisième argument qui fera revenir rapidement ici: une carte de vins nature (Tissot, Puzelat, Bouju...) à tomber, qui ne peut s'expliquer que par un goût immodéré du maître des lieux pour ces jus impétueux auxquels la plupart des restaurateurs ne comprennent rien.

Ventre Saint Gris, 10, rue Basse, à 1180 Bruxelles. Tél.: 02 375 27 55. www.ventresaintgris.com