Genre : cantine japonaise

Si vous cherchez le faste, passez votre chemin, cette enseigne de quartier est humble à souhait : trois tables à tout casser dans un volume réduit et une décoration on ne peut plus banale. Au coeur de cette maison de poupée aux contours tokyoïtes, un couple s'active en cuisine pour, conformément aux préceptes de l'empire du Soleil levant, "apporter le meilleur de lui-même au plus grand nombre".

Cette excellence prend la forme d'onigiri, ces en-cas nippons composés d'une boulette de riz enveloppée dans une algue croustillante. On les déguste à la faveur d'une lunch box comprenant, en plus de deux de ces merveilles, une remarquable soupe miso aux légumes - à mille lieues de toute lyophilisation -, et trois petits beignets de poulet frit. Le tout pour 8,80 euros, pincez-nous, on rêve.

D'autant que les onigiri en question sont les meilleurs que l'on ait dégustés à ce jour, tout particulièrement la version poulet au wasabi qui épouse idéalement le croquant du nori.

Jiro, 226, rue au Bois, à 1150 Bruxelles. Tél. : 02 763 00 06.

Si vous cherchez le faste, passez votre chemin, cette enseigne de quartier est humble à souhait : trois tables à tout casser dans un volume réduit et une décoration on ne peut plus banale. Au coeur de cette maison de poupée aux contours tokyoïtes, un couple s'active en cuisine pour, conformément aux préceptes de l'empire du Soleil levant, "apporter le meilleur de lui-même au plus grand nombre". Cette excellence prend la forme d'onigiri, ces en-cas nippons composés d'une boulette de riz enveloppée dans une algue croustillante. On les déguste à la faveur d'une lunch box comprenant, en plus de deux de ces merveilles, une remarquable soupe miso aux légumes - à mille lieues de toute lyophilisation -, et trois petits beignets de poulet frit. Le tout pour 8,80 euros, pincez-nous, on rêve. D'autant que les onigiri en question sont les meilleurs que l'on ait dégustés à ce jour, tout particulièrement la version poulet au wasabi qui épouse idéalement le croquant du nori.