Chez Richard

Comptoir en bois - avec un épatant repose-coude en chêne -, luminaires Art déco, granito réalisé par un artisan liégeois, murs couleur bleu nuit, petites tables rondes boisées... Chez Richard affiche un décor imparable. Même en extérieur, rien n'a été laissé au hasard, du mobilier en rotin de chez Gatti aux chaufferettes turbo-puissantes. Difficile de résister au café qui sort de la mythique Faema Jubilé E61, aux vins d'auteur (Château Cambon, Aligoté de Fanny Sabre) et surtout à la petite restauration inspirée (fricandelle sauce Richard, croquettes de crevette, pommes de terre écrasées/chorizo/oignon rouge...) qui n'hésite pas à jouer les prolongations (commande jusqu'à 23 heures).

2, rue des Minimes, à 1000 Bruxelles. (pas de réservation). www.chezrichard.be

à la Mort Subite

Les touristes qui déferlent n'y changent rien : ce " stameneï " baignant dans son jus familial - la tribu Vossen depuis 1926 - continue à débiter du Faro, de la kriek et du lambic blanc " aan t'vat ", comprendre " au fût ", comme si de rien n'était. Pour peu, on croirait entendre le bruit des dés d'antan rouler dans le pietjesbak. Le tout dans un décor Belle Epoque lambrissé ponctué de colonnes à chapiteaux fleuris. En cuisine d'extra, une petite restauration à toute heure s'achemine à dos de serveurs impeccables. Elle séduit, surtout le " kip-kap " coupé en dés et servi avec la " mostoed " (moutarde) ou les tartines de fromage blanc absolument royales avec la ciboule qu'on croque à même la tige. Jusqu'à 1 heure.

A la Mort Subite © sdp

7, rue Montagne aux Herbes Potagères, à 1000 Bruxelles. (pas de réservation). www.alamortsubite.com

Chez Rabah

A Liège, c'est un resto couscous-méchoui qui tient le haut du pavé nocturne dans un décor sans chichis. Chez Rabah s'impose comme l'adresse qui semoule-merguez tous les soirs jusqu'à 3 heures du matin - plage horaire idéale pour recueillir les confessions d'après-minuit. Ceci depuis 1976. Dire que l'on se trouve ici au sommet de la gastronomie algérienne serait mentir, il reste que le rapport prix-qualité-heure tardive affiche un ratio qui impressionne. Mention pour la gentillesse de l'accueil qui ne semble jamais entamé par la fatigue.

15, chaussée des Prés, à 4020 Liège.

Robert la frite

Impossible d'évoquer les faims nocturnes sans rendre hommage aux friteries. Véritables sentinelles du creux post- crépusculaire, ces établissements - qu'ils soient de pierre ou montés sur roues - contribuent à maintenir en vie un patrimoine populaire de première nécessité. Active depuis 1952, Robert la frite est une affaire de famille qui fait l'unanimité à Charleroi. On y va pour une pause dorée et bien croustillante. Les plus téméraires, eux, commandent le Drapeau belge, une préparation qui mélange, dans un seul et même plat, carbonnades, vol-au-vent et boulettes sauce tomate. Jusqu'à 4 heures du dimanche au jeudi, et jusqu'à 6 heures les vendredi et samedi.

Place de l'Ouest, à 6000 Charleroi. www.robertlafrite.be

Le Commercio

Dans le Brabant Wallon, à Waterloo, commune bien rangée, le Commercio est l'une des rares enseignes à déborder sur la nuit. Bonne nouvelle, après avoir végété dans les limbes de la restauration, l'adresse reprend du poil de la bête grâce à de nouveaux propriétaires, un décor rénové de bistrot convivial et une terrasse bien sentie. Le plan a ses musts : les boulettes sauce tomate frites - un incontournable de la faim de nuit - ou encore les viandes rouges et les imposants plats de pâtes. Commande jusqu'à minuit en semaine, sauf le mardi (jour de fermeture), et jusqu'à 2 heures les vendredi et samedi.

Le Commercio © sdp

186, chaussée de Bruxelles, à 1410 Waterloo. www.lecommercio.be