Genre : bol d'iode. Cuisine : 9 Décor : 8 Confort : 7 Service : 8 Qualité/prix : 8.

L'idée étant de sortir de sa zone de confort - la pièce de viande de rouge que vous aimez tant - pour se frotter à une carte qui branche les papilles sur du triphasé. A ce petit jeu-là, Philippe Emanuelli est imbattable. L'ancien du Café des Spores signe avec Crab Club non pas un panier de crabes mais un "restaurant de chef", sorte d'équivalent du "vin de vigneron", en clair une perle qui épate les professionnels de la profession eux-mêmes.

Flanqué de Yoth Ondara, cuisinier autodidacte précis et sensible, Emanuelli déballe son obsession pour les fruits du bord de mer et autres poissons du large. Attention, il ne s'agit pas d'une balade "pelle et râteau", l'approche est plutôt "côte sauvage", saline, tâchée d'embruns atlantiques. Pour y accéder, on laisse faire le maître de maison qui distille, selon son humeur de Breton exilé, des plats à partager tels que des palourdes coco de Paimpol mais surtout un génial poulpe au figatellu - un saucisson de foie de porc - qui rappelle que le bonhomme possède également des ascendances corses.

Viennent ensuite deux grosses pièces aussi brutales que mémorables, des rougets au four et une poitrine de cochon au calamar. On quitte la table rincé avec une pensée émue pour tout ce qu'on n'a pas pris le temps de détailler : un décor taillé à la lame de couteau, une addition aux alentours de 20 euros le chaland, des vins remarquables (L'Anglore de Pfifferling) et la certitude qu'il serait salutaire d'imposer le lieu comme camp de rééducation à tous les bouffeurs de burgers.

Crab Club, 7, chaussée de Waterloo, à 1060 Bruxelles. Tél. : 0472 55 46 95. Ouvert tous les jours, de 18h à 22h.

...Mais aussi

Envie de fêter un anniversaire mais pas le vôtre ? Direction Lola, adresse imaginée il y a tout juste 20 ans par 5 passionnés de cuisine qui, c'est très bien vu, sont impliqués à différents niveaux dans la réussite de ce projet (salle, cuisine, gestion...). Cette brasserie fait l'unanimité : elle est un modèle de constance et d'intemporalité. On y déguste quoi ? Les grands classiques comme le vol-au-vent, les déclinaisons autour des produits de saison - façon artichaut, asperges... - ou l'américain maison. Sans oublier, quand la préparation est à la carte, l'excellente salade niçoise en souvenir de Saint-Paul.

Lola, 33, place du Grand Sablon, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 514 24 60. www.restolola.beOuvert de 12h à 14h30 et de 19h à 23h, du lundi au vendredi (samedi et dimanche, cuisine non-stop de 12h à 23h).